Pour exister faut-il tuer la mère en nous ?

Pour cette fête des mères  (imposée pendant la guerre de 40 pour mettre en valeur la famille) beaucoup d’entre vous, je le sais, ont bien des soucis d’incompréhension avec leurs enfants qui ont grandi et qui n’ont pas la même éthique que les anciennes générations dont ils ne pensent qu’à se dèbarasser (le dègagisme de certains), le mot n’est pas trop fort, tant les attitudes le suggèrent.

Les temps sont difficiles et cela ne facilite pas les rapports dans les familles, touchées par le manque de travail et le chômage, la distance, le travail du dimanche, les divorces, les familles recomposées et décomposées, sinon la tendance individualiste qui fait préférer les départs en week-end aux repas de famille tandis qu’on confie les enfants aux parents dans le meilleur des cas, car il y a aussi ceux qui agissent à l’inverse, en ne confiant jamais les enfants, pour les punir de je ne sais quelle erreur commise quand ils étaient petits !

Je rediffuse ce texte, un peu difficile parce qu’écrit par des psychanalystes, qui ne mâchent pas leurs mots, mais à force de le relire, on finit par le trouver relativement clair. Il s’adresse autant aux mères qu’aux enfants  car nous sommes toutes issues d’une mère et si nous le sommes devenues nous n’avons pas oublié que nous étions différentes avant. Mais ce rôle qu’on nous donne et que nous endossons est le rôle, le travail, le contrat le plus difficile et douloureux de la planète. Sainte ou pas, nous sommes des mères et on ne sait plus quelle attitude adopter.

Xavier Dolan, un jeune artiste  de 20 ans, crée une  œuvre cinématographique en tant que réalisateur, producteur, acteur et monteur. Il a financé son propre film  avec ses cachets d’acteurs. Cette autobiographie remporte la palme d’or, au  festival de Cannes en 2014, ex-æquo avec le célèbre réalisateur français Jean-Luc Godard. Le titre est provocateur: “j’ai tué ma mère.”

Face aux journalistes, sur la scène du festival de Cannes, il dit: “J’ai “spirituellement” tuer ma mère”. En effet, il  s’agit  d’un meurtre symbolique, quoique la violence Pour vivre faut-il tuer la mère ?soit là, véritablement et, elle produit sur les deux protagonistes une grande souffrance.Il faut dire que l’acteur peine à dire son homosexualité. Mais ce n’est qu’une partie de l’iceberg.

Pour se réaliser en tant qu’être humain, est-il nécessaire de «tuer» ce qui appartient à notre mère, qui n’est pas notre essence unique.

Voici l’explication d’un psychanalyste, tirée du “mythe d’Oreste” qui dans l’histoire, avait tué sa mère.

“Alors, qu’est-ce qui est sacrifié dans cet acte de choix? De quoi relève ce choix? Freud, est très clair là-dessus. Ce qui est sacrifié c’est, dans l’inconscient, l’objet de l’inceste, objet de l’inceste figuré par la mère, incarnant la jouissance impossible…

Que demande la culture? Elle dit: sacrifie ton désir à l’ordre établi. Or le choix forcé à l’autorité surmoïque est “mauvais”, névrotique, puisqu’en le choisissant, le sujet «cède sur son désir»* (le surmoi de Freud, c’est le gendarme en nous, donc les parents au départ de la vie)».

Or, l’éthique de l’inconscient a pour impératif: «as-tu agis en conformité avec ton désir?» (L’Éthique, p. 359). Il n’y a pas d’autre voie pour la sérénité: obéir à l’Autre c’est, d’une certaine manière, se sentir coupable d’avoir cédé, sur son propre désir. Et, plus on obéira, plus on se sentira coupable. Les difficultés et les souffrances ne sont provoquées dans l’inconscient que par la figuration dans l’imaginaire du meurtre de la mère.”

L’Autre, le grand Autre est ce dont, nous devons nous débarrasser dans l’inconscient…

c’est donc, d’une certaine manière… le taureau à abattre. C’est une sorte de matrice, de mère, qui nous englobe telle une coquille d’œuf: des résistances à briser. Mais cette coquille est dure comme celle d’un œuf d’autruche, dont on sait qu’on ne peut la casser, qu’à coups de marteau.*

Tel est le grand Autre dans l’inconscient, on le fait exister en se sacrifiant, en cédant sur son désir au nom de quelque code plus ou moins comique et illusoire.

Lacan enseigne que « le refus de la castration… est d’abord le refus de la castration de l’Autre (à savoir, de la mère premièrement) précise-t-il. (Écrits, p. 632).”

Ce point de vue est celui de la psychanalyse, il vaut ce qu’il vaut mais malheureusement dans les faits c’est souvent celui là qui prévaut chez l’individu : ne pas céder sur son désir est donc la solution ? j’en doute… en même temps : “qui veut faire l’ange fait la bête”, nous disait le grand Blaise Pascal

 

Nota : J’ai emprunté des parties du Texte de l’intervention au Cercle Psychanalytique de Paris 31 mai 2007.

 

Madame Brigitte Macron, première dame

Madame Brigitte Macron est la première dame: nous connaissons sa vie publique, et une partie de sa vie privée par quelques reportages rapidement faits.

Elle a un Soleil en Bélier, son Ascendant est en Vierge.  L’association Terre de la Vierge dans le contrôle et du feu du Bélier enthousiaste n’est pas aisé à vivre tant le corps a du mal à faire passer ce que l’être ressent, nous allons donc voir où se trouve les autres planètes.

Mars en Taureau, maitre du Soleil , est une planète importante puisqu’elle est au zénith, avec Jupiter en conjonction qui lui donne encore plus de force. Elle se soucie de sécurité, de créativité, de construction, de concret, de confort (comme par exemple les enfants et les petits enfants, pour la mère de famille qu’elle est).

 

Le maitre de l’ascendant est Mercure en Poissons, signe d’eau, en VIII maison d’eau en quinconce :  elle vit au niveau du sentiment, de l’intuition plus qu’elle n’analyse malgré son ascendant Vierge.

Mercure est sextile à Jupiter : elle fut professeur de littérature et de théâtre, mais Jupiter est conjoint à Mars, qui lui même reçoit l’aspect par résonance  augmentant l’action, la vivacité.

Le thème est en Bol avec les planètes à l’Est : on voit Mercure en Poissons, planète à l’extérieur, qui va vers le vide du thème à l’ouest. Cette planète  est encore mise en valeur de cette manière, un mental intuitif de maison VIII Poissons, plus spirituel que calculateur. Les signes contenus dans le bol sont ceux de l’hémisphère nord du zodiaque, les six premiers, ce sont donc ces signes qui sont travaillés par les planètes, les autres sont en face dans la partie vide: il y a un véritable travail d’évolution qui doit être fait: on le fait par les transits dans ce cas là. Mais il est intéressant de voir que l’opposition qui ferme ce bol contient cinq planètes avec Neptune retro conjoint Saturne retro opposés à Soleil- Lune  et Vénus retro (redevenue directe assez tôt dans sa vie), la moitié des planètes. C’est l’axe du “je et du nous”, de l’expression de soi et du couple, et du début des choses. Le couple et la relation avec l’alter ego est le défi de vie et les munitions sont ces planètes en opposition.

Elle possède un  triple carré décroissant de Soleil/ Lune/ Vénus retro à Uranus, mais on ne trouve pas un T  carré.

La Lune est à 20° carrée Uranus 15°, un carré qui signe une indépendance et des besoins de libertés difficiles à vivre. La personnalité se sert des carrés comme d’un levier , et le carré le plus exact serait celui de Mars à 17°45 et Pluton à 20°49 avec trois degrés d’orbe, mais c’est un carré très dur, violent, puissant, exigeant, qui signe une certaine fatalité intérieure (passion) et extérieure.

 La planète Mars est le maitre de trois  planètes, qui forment une véritable colonne vertébrale en Bélier : Soleil, Lune et Vénus retro, (Vénus étant maitre de la Balance, en face). On est dans un échange constant d’énergie entre ses deux pôles. Cette colonne vertébrale située dans cet axe, c’est son couple.

Pluton au nœud sud indique le poids karmique, les changements difficiles et cruciaux qu’elle a du décider ou subir, mais aussi l’argent du couple, la rupture violente des contrats de maison VIII, les choix passionnels qu’elle a fait. Pluton ici, donne des capacités d’élévation spirituelle, si l’on fait l’effort d’une transformation (pouvoirs psychiques, magnétiques, et flair), mais contient encore des possibilités de descente en enfer.

Le carré Jupiter 24° à Pluton 20° est très puissant sur le plan social et relationnel, et peut provoquer des ruptures violentes. Le mi-point du Bol est Uranus qui est en carré avec la Lune (même s’il n’y a pas de t-carré) et, on peut vérifier la force d’Uranus lors des transits, ce qui ramène surement à des moments clés de sa vie: en ce moment la planète Uranus de transit se situe sur l’amas Soleil Lune et est en carré avec Uranus natal, le statut de première dame est donc un changement karmique pour elle, une situation qu’elle doit gérer qui commence par un déménagement, une nouvelle vie, plus de responsabilités, et une exposition permanente de sa vie aux regards pas toujours bienveillants du monde entier (les ex-premières ont donnés leur opinion là-dessus). C’est encore des défis à relever.

L’axe Sagittaire-Gémeaux intercepté montre une difficulté à communiquer même avec un Mercure fort, on peut être dans la surcompensation, c’est plutôt une artiste qui se retient peut-être, parce que Saturne l’a bloquée, c’est sans doute la pratique du théâtre dans son enseignement du français, qui lui a permis de s’exprimer autrement que par le mental. Elle utilise tous les langages possibles (elle envoie des baisers au public).

Le nœud nord en Verseau indique qu’elle a vécu et devait vivre avec liberté et indépendance d’esprit. Pour cela, son Uranus en secteur XI  en domicile, lui vient en aide. C’est son chemin de vie !

Sa Lune à 19°45 en Bélier opposée à Neptune et Saturne retro,  sous la domination de Mars, comporte une froideur, (une possibilité d’anorexie en tout cas).  On est sensible par contre à son magnétisme, du à la Lune noire à l’ascendant, et à son charme du à Neptune.

Cette Lune noire est trigone à Mars/Jupiter et sextile à Uranus, Uranus  sextile à Mars/Jupiter dans un triangle mineur.

Le nœud nord en secteur VI du travail et de la santé, est la pointe d’un yod entre le sextil Uranus régent nord et la Lune noire en I (ces  sortes de yods sont faits de points, qui ne sont théoriquement pas aussi énergétiques que les planètes). Ici Uranus, la seule planète serait amoindrie par la Lune noire, signant une contrainte intérieure fait de besoins inassouvis, de manque de liberté, qu’elle a  certainement connu à cause de sa vie privée « compliquée ».

Par contre, sa Lune en VIII trigone au nœud sud, sextile au nœud nord est protectrice, elle est aimée du public et des femmes (une first lady qui assume sa différence d’âge, est une revanche pour toutes les femmes stigmatisées par tous les machos du monde, le retentissement étant international).

La conjonction de sa Lune et du Soleil natal est une phase de début de cycle, dans laquelle on parle de fusion paternelle et maternelle, une difficulté à matérialiser le yin  et le yang, le masculin et le féminin, sujet à subjectivité. On peut dire que son physique est androgyne, elle est petite et frêle, avec un amas Bélier et sa Lune noire ascendant, c’est le style d’une femme mi-amazone, mi-jeune fille (puella dit-on) dont la violence doit être toute intérieure. Actuellement, la Lune progressée est en trigone au Soleil progressé : c’est une phase douce de consolidation des acquis.

Actuellement l’ascendant pro (thème ci-contre) est sur le début du secteur III, avec Neptune et Saturne retro natals, et en sextile avec Pluton natal car l’aspect ne bouge quasiment. Il y a ici un vrai défi de vivre cet aspect de transformation idéologique et structurelle. Le MC progressé se situe sur Uranus en cancer en maison XI, ce qui montre bien l’importance de cette planète dans sa vie sociale et privée. Par contre, Mercure progressé (17°31) avec Uranus (17°17) forme un carré avec Saturne-Neptune, carré qui est du à l’âge de la première dame, puisqu’il n’existe pas dans le natal, un carré affectant particulièrement Mercure (planète rapide) mis en vue par les trois planètes lentes (aspect en rapport avec la conjoncture générationnelle qui mêle la sphère privée et la sphère publique !), qui influent sur l’ascendant en Balance pour au moins les dix années à venir. Il y a une difficulté à communiquer ( Mercure-Neptune) les idées de transformations (Mercure-Uranus), et elle se heurte au mur de Saturne rétrograde, la loi (cela coïncide avec les législatives mais cela est au niveau privé aussi).

Actuellement la Lune pro se trouve exactement sur Pluton près nœud sud. Le président veut donner un statut à la première dame.(rappelons que la Lune progressée avance d’un degré par mois tandis que les autres planètes sont bien plus lentes, notamment les transpersonnelles qui ne bougent que si elles passent de rétrograde à directe ou le contraire).

Dans le natal, elle possède trois yods indiquant des passages obligés dans la vie, une fatalité,  qui permettent la transformation, pas toujours facilement, mais avec un énorme aspect affectif.

Le yod le plus actif est formé du sextile Mercure Mars, allant vers Neptune conjoint Saturne, qui va  voir le passage de Jupiter de transit en Balance au moment où elle devient première dame  mais le moment exact est septembre 2017 la conjonction  de Jupiter sur Saturne et Neptune à 22° et 24°. Or il est fortement actif avec son opposition aux trois planètes Soleil, Lune et Vénus en face en maison VIII et IX.

On peut voir aussi les sextiles entre la planète Mars (donc maitre du Soleil) en transit dans sa maison X de la situation sociale,  Pluton au nœud sud. La Lune natale, de même que son Uranus  reçoivent le trigone de Neptune en maison VII et, “last but not least,” le Soleil de transit est sur son Milieu du ciel.

Emmanuel Macron, président !

 

Dans un mois… à mi parcours de l’année 2017

Nous nous situons à un mois du mi-parcours de l’année 2017, le temps file vite avec l’agitation ambiante, même si malheureusement, il ne file pas toujours d’une manière plaisante pour tous. Certains ont des échéances de vie difficiles. Certains aimeraient bien revenir en arrière, ou même que le futur soit déjà là avec des promesses plus plaisantes, car les personnes qui souffrent n’ont pas le même ressenti du temps qui passe. Mais nous n’avons que le présent : c’est le credo du bouddhisme, il faut vivre le présent en conscience.

Mais comme nous faisons de l’astrologie, je vous rappelle les mouvements de planètes dont j’avais parlé dans mon texte de début d’année : “La semaine qui vient, l’annèe 2017”.

Le nœud nord a quitté l’axe Vierge-Poissons aux alentours du 29 avril, au moment des élections françaises de mai 2017, il sera sur l’axe Lion – Verseau durant dix-huit mois. Il va nous confronter aux problèmes d’ego, de pouvoir, de puissance,  mais aussi de de générosité, mettant en relief la question de  la protection de tous les enfants, la nature, l’écologie, le jeu (les jeux olympiques qui pour le coup ne sont pas écologiques).

On voit sur le thème ci-dessous  que la cinquième république recommence un nouveau cycle de neuf ans passant de l’ hémisphère, Ouest du thème (les autres) à l’Est (moi, mes intérêts).

Le démarrage d’un nouveau cycle karmique  se fait sur une nouvelle donne, si ceux qui nous gouvernent comprennent le fait que rien n’arrive par hasard : nous vivons le retour d’un boomerang que nous avons lancé, d’une manière ou d’une autre, il ne faut pas être dans la candeur ou la mauvaise foi car ce sont les innocents qui le paient.

 

Nous avons eu le passage sur l’axe des nœud nord et sud natals en Vierge-Poissons qui se situaient en IV-X durant les dix-huit mois passés, ce qui explique que nous ayons eu tellement de problèmes graves : attentats au sein du pays qui ont fait tant de souffrances et de morts, car cet axe est celui de la souffrance, des crises. Sur le plan personnel, ce sera aussi la possibilité d’affirmer son moi.

Sur le plan personnel, le nœud sud en Verseau, nous mettra en face de nos responsabilités face à la nature, au futur, à l’humanité proche ou non. Pour comprendre, il faut voir ce qui s’est passé pour nous, il y a un peu plus de dix-huit ans et demi, lorsque les nœuds se situaient au même endroit sur nos thèmes. Nous quitterons le domaine de proximité pour passer aux grandes reformes uraniennes et régaliennes : les services sociaux et l’écologie verront peut-être des décisions importantes. Ceux des années soixante, soixante-dix avec Uranus-Pluton en Vierge (quelquefois avec l’opposition de Mars et/ou Saturne, vont pouvoir commencer à respirer: ils vont sentir se relâcher la pression des charges, qu’ils portent.    

Saturne rétrograde en Sagittaire à 25° en Mai (redeviendra directe le 26 aout à 21°), en trigone avec Uranus en Bélier (qui rétrogradera à 28° le 3 août 2017 et jusqu’à la fin de l’année où il sera à 24°), toujours sous la gérance de Jupiter en Balance redevenant direct le 18 juin, qui lui, sera en opposition exacte le 24 septembre avec Uranus rétrograde –  provoquant toujours une volonté de transformations, mais des tergiversations, parce que la rétrogradation demande des prises de conscience, avant de faire des changements.

Maintenant, que nous connaissons les thèmes du nouveau chef de l’état et du nouveau premier ministre tous deux Soleil Sagittaire (plus Neptune, etc), on voit qu’ ils sont particulièrement concernés par le transit de Jupiter sous la gouvernance de Vénus. Vénus la douce, se trouve, actuellement en Bélier, recommençant un tour de zodiaque.  Jupiter aura un tout autre ton quand il franchira le premier degré du signe du Scorpion, sous la gouvernance de Pluton en Capricorne, le 1er Octobre 2017.

La lune noire en Sagittaire parle du manque d’empathie avec les souffrances des étrangers et avec les questions religieuses, sous-estimées au nom de la laïcité, mais qui deviennent depuis les attentats, un véritable enjeu du vivre ensemble. Elle entrera en Capricorne le 10 novembre 2017 : on a beaucoup gloser sur la présidence normale, on verra ce que va donner la présidence jupitérienne !

Saturne est toujours en carré à Chiron à 21° en Poissons et Chiron rétrogradera en Poissons à 29° le 1er juillet,  devenant direct à 24°,  début décembre; Chiron dans ce signe, demande toujours des sacrifices, de la sagesse, du doigté, pour le bien être du plus grand nombre.

A cette période de l’année, nous quittons les signes d’hiver et nous allons vers un nouveau paysage astrologique, plus léger et plus personnel,  alors que nous étions  majoritairement dans les derniers signes du zodiaque,  Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons.  Cependant, avec le nœud sud en Verseau, il est toujours question d’évolution personnelle, sociale, socio-culturelle et spirituelle. Les autres signes non activés par ces transits sont concernés par aspects d’opposition en premier lieu, de carrés, etc (également sur vos planètes personnelles, et en plaçant les mouvements sur vos thèmes, vous pouvez voir l’interaction avec vos planètes personnelles).

Les planètes rapides* Soleil, Lune, Mercure et Vénus positives déclenchante pour la Lune, lénifiante pour Vénus, boostante pour le Soleil et motivante pour Mercure, ne fournissent que des ré-actions ponctuelles, par le jeu des aspects. Quelquefois, l’une d’entre elles, se trouvera en aspect avec l’une de vos planètes et, provoquera durant un mois, ou moins, une ambiance, une occasion, dans son domaine de compétence, dans le secteur du thème personnel. Dans le secteur public, elles peuvent favoriser ou non des négociations, des démarrages, mais ce sont les lentes qui font le paysage.

*Pour les détails des planètes rapides, je vous conseille de lire les éphémérides sur le blog qui donnent la progression journalière des planètes, année par année.

Edouard Philippe, Premier Ministre jupitérien de Macron

Edouard Philippe est né en 1970, le 28 novembre, à Rouen, à 8 h45.

Il est bien qu’un vote ait mis en valeur des hommes et des femmes de la génération suivant celle du baby boom, car ce sont eux les acteurs visibles de l’évolution de la société actuelle. Ils ont d’ailleurs déjà du mal à suivre leurs propres enfants, nés à la fin des années quatre-vingt-dix.

On a vu avec les révolutions orientales, durant la suite de carrés croissants d’Uranus Bélier à Pluton Capricorne, qu’il fallait en passer par des changements douloureux (Uranus Bélier), le renouvellement et la chute des chefs saturniens (Pluton en Capricorne). Cependant, il serait bon que ces changements qui n’ont visiblement pas réussis aux autres états, ne nous mènent pas à une société formatée par la mondialisation, en broyant les “facilités d’un peuple” qui s’était battu pour un idéal de solidarité durant presque un siècle.

Le Premier Ministre du premier gouvernement d’un homme de même pas quarante ans, est Soleil et Ascendant Sagittaire à 8°, ce qui va plaire à beaucoup d’entre vous. C’est le ministre d’un gouvernement qui se veut jupitérien, alors que Louis XIV s’était voulu solaire et, il faut dire un mot là-dessus : c’est une façon de gouverner qui se veut protectrice et éclairée, mais il ne faut pas oublier que Jupiter est le Dieu des dieux dans le panthéon antique qui a remplacé Saturne, Chronos, le dieu du temps et des limites. Etonnant, que le président des temps modernes, de l’internet, des start up utilise ce niveau de vocabulaire, propre aux astrologues ! Mais, le président Macron a dit :””Il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent. Dans la politique française, cet absent est la figure du roi”.

Analysons le thème d’Edouard Philippe : il faut savoir que les personnes qui ont la conjugaison du Soleil et de l’ascendant dans le même signe sont obligées de travailler double pour réussir à devenir leur Soleil, parce qu’elles ont échoué dans leurs vies antérieures ; avoir un trop plein dans un signe accentue la subjectivité, le manque de vision sur la face opposée des choses, c’est la raison pour laquelle, on aime trouver une opposition (et même des carrés) dans un thème pour contrebalancer, ouvrir les yeux. On croie trop souvent qu’on a un bonus si le signe a une bonne réputation, or l’exagération est mauvaise, surtout avec le maitre Jupiter qui a toujours tendance a en faire trop. Espérons que le Président s’en rendra compte assez tôt !

Ici le thème a un dessin de thème dit seau, un dessin d’arc qui lance une fléche,  et qui comprend un Soleil à 5°39 en fin secteur XII, l’ascendant étant à 8° et les deux  conjoint Neptune et Lune Sagittaire, puis Jupiter 20°40 et, Vénus à 10°  dans le signe du Scorpion, formant une opposition avec  Saturne à 18° rétrograde en Taureau. Saturne est la fléche, la  planète focus faisant des quinconces avec plusieurs des planètes placées avant et après Jupiter en opposition. La planète Jupiter  devient le point de résolution de l’amas. Or, Vénus conjointe est le maitre du Taureau, donc de Saturne, ce qui avec Jupiter accélère les désirs, et les refus d’obéissance.

Jupiter, maitre de son AS et de son Soleil, opposé à Saturne n’est pas pour donner de la facilité. Saturne est rétrograde est plutôt un ralentisseur, pour ne pas dire ici un boomerang. Saturne rétrograde étant la planète des limites dans le signe épicurien du Taureau, est vraiment mal placée ici. Il y a des frustrations, de l’ amertume. Ce type de thème en arc est connu pour sa conduite dans une direction unique. Comme toutes les planètes sont à l’est, l’amas étant du côté de l’ascendant, on peut penser que de toutes façons, c’est l’ego qui prédomine.  Saturne opposé à Jupiter sont dans les signes fixes de l’axe de l’argent, des possessions, de l’ambition, maitres mots en politique.

Toutes ses planètes forment un amas réparti sur 82°, on a donc une résonance d’énergie lors d’un transit. Lorsque Saturne reçoit les énergies d’un transit,  soit elle les fait passer par son canal  et les renvoie en face pour en faire profiter les autres planètes, filtrant les effets du transit pour en  faire profiter les autres aspects de son existence, soit comme le filtre  Saturne, est rétrograde, on peut s’attendre à ce qu’il bloque tout, et cela le mène à  une conduite dure des affaires.

Actuellement, Saturne de transit est à 26° en Sagittaire, en secteur I du théme, après avoir passé parmi toutes ses planètes en Sagittaire, dont Mercure à 22°, en dernier lieu. Saturne, ici demande une structuration de la personnalité, apportant plus de responsabilités.

 Sa conjonction Soleil-Neptune, dans les parages de Vénus  est commune avec le président de la république, cette conjonction donne de l’inspiration dans la conduite des affaires, même si elle amène des désillusions. Neptune Soleil inspire au niveau musicale : il pratique les percussions .

La phase Nouvelle Lune natale donne une confusion des genres en ne séparant pas le yin et le yang, le masculin et le féminin, ce qui ne fait qu’accentuer la subjectivité et la confusion. .

Jupiter et Vénus à 20°30 sont en carré avec les nœuds karmiques se trouvant dans l’axe Lion-Verseau à 27° : les nœuds reviendront rapidement à la même place mi-juin 2017.

Les nœuds karmiques en Lion Verseau ont pour régent le Soleil pour le nœud sud et Uranus pour le nœud nord, donnant un rôle majeur à ces planètes. Uranus se situe au MC à 12° en Balance, avec un MC à 4° en Balance, niveau de la vocation sociale : cette âme est venue travailler dans l’innovation pour l’harmonie de la société. Espérons qu’il s’en souvienne.

Le Soleil gérant nœud sud en Lion nous ramène au signe du Sagittaire,  qui a donc une influence omniprésente en Lion, ce qui signifie que la vie antérieure devait se situer à un niveau solaire, mais que dans celle-ci la personne doit évoluer à un niveau moins personnel Sagittaire, orienté vers la culture, l’enseignement, la philosophie, la spiritualité (on sait que les deux parents du premier ministre était professeur de lettres, voir biographie à la fin). Il sera confronté  aux questions sociales et, aux question des religions qui actuellement tiennent le haut du pavé dans un pays qui est le seule en Europe, et peut-être dans le monde, à vouloir rester laïque, qui se doit d’être le modèle.

Sa lune progressée à 18° en Lion arrive dans moins dans dix mois sur le nœud sud en début maison IX à 27°. Le premier ministre aura  l’occasion de travailler son Sagittaire en se confrontant au terrain. Il va se heurter aux résistances de son Saturne rétrograde en Taureau, signe qui tient aux acquis (avidité) ne changeant pas facilement de position (on le sait sanguin) résistant aux changements que lui demande son Uranus, en secteur X. 

Un yod (configuration karmique sans appel) relie un sextil entre Mars Balance à 22° et Mercure Sagittaire à 23° allant sur Saturne 18° formant  le doigt de dieu, montre le secteur de transformation, enjeu de son évolution intellectuelle, spirituelle, donc dans la maison V, des enfants, des amours et des créations. Il a  pour point réflexe Jupiter à  20°38 Scorpion. Laurence Larzul*, nous dit, que “la position en signe et en maison de Jupiter situe le lieu où le natif pourrait manifester son optimisme, et une confiance exagérées, tant vis à vis de lui-même que du monde extérieur et social. Ainsi pourrait-il manifester une certaine présomption se fiant exagérément à sa chance ou à ses capacités, , ce que les événements risquent de démentir , s’il ne se méfie pas d’une tendance inflationniste.”

Jupiter est carré nœuds nord et sud, et maitre du Soleil et de l’AS, qui indique sa difficulté à se fondre dans une action concertée, Mars-Saturne formant une paire difficile signifiant la lutte contre les limites,  un certain rapport avec la la boxe qu’il pratique assidument. Mais au niveau karmique, on doit signaler cette position de Jupiter en carré qui est définit par L. Larzul : “Le natif ne peut que donner, protéger, guider, enseigner ou propage sans jamais lui-même se sentir “arrivé”, ce quelle que soit son apparente réussite ou la force de conviction qu’il peut témoigner.”

Il est soutenu par Mercure en secteur I en Sagittaire qui est sextil au nœud nord et trigone au nœud sud soulignant la capacité à communiquer, en signe mutable donc évolutif. Mars en Balance en signe cardinal, sextil au nœud sud et trigone au nœud nord qui soutient le désir d’agir pour la société. Mercure en secteur I, augmente la capacité à tirer profit du dialogue.

Last but not least, la Vierge lui donne le sens du service mais le signe est ici intercepté avec les Poissons, en face, il a donc des difficultés à servir, sans penser à son propre intérêt.

il a la Lune noire en Vierge près du nœud sud en Lion, mais suffisamment prés dans le secteur IX du thème  indiquant un manque, un vide, une absence, une difficulté à développer une attitude compatissante, on revient à la maison du Sagittaire secteur IX, en pole position, dans son chemin de vie qui comportant ces handicaps de poids.

Il ne peut comprendre des enjeuxqui ne l’intéressent peut-être pas vraiment : Saturne rétrograde en Taureau ancre dans la frustration matérielle, la lune noire en vierge ne connait pas le service, le secours, l’empathie.

Pluton et Mars sont au MC encadrant Uranus, donc le changement se fera dans la dureté (ses grands parents étaient dockers sur deux générations).

Pluton à 29° Vierge accentue le désir de s’imposer par la puissance et , le fait que Pluton encadre le MC avec Uranus ne donne que peu de doutes sur sa délicatesse relative en matière de traitement des situations.

Nous avons à faire à une personne à priori, innovante mais tranchante. Voilà ce que dit Hadès de cet aspect : “concerne la fin d’une période, des possibilités de destruction et de rénovation, la disparition d’un système de pensée, d’ambitions politiques, créera une sorte de crise à la maturité.

Nous voyons que les deux personnalités du Président (ci-contre) et du premier Premier Ministre  sont compatibles : ayant tous les deux une conjonction commune  entre Soleil Neptune en Sagittaire, la Lune en Taureau du Président vient se situer sur le Saturne et, ceci évoque un contrôle des émotions lunaires par Saturne entre les deux thèmes, une couple parentale, mais il faudrait que ce soit le contraire.

D’ailleurs, bien que celui-ci ait ironisé sur le nouveau président  dans les pages de Libération, après le premier débat télévisé, cela ne l’a pas empêcher d’être l’élu. Mais voici ses propos :

“Plus fidèle à ses principes qu’à la personne du chef, il désespère de voir la République dégénérer. C’est ce que prétend être Macron. Mais Brutus, homme d’action, dresse son bras vengeur tandis que Macron, banquier technocrate, est « en marche ». En latin on dit ambulans, chacun en déduira ce qu’il veut…”

Voici sa biographie :  Fils d’enseignants de français, deux générations d’enseignants qui ont succédé à deux générations de dockers du Havre (son grand-père et son arrière-grand-père). Résultat, celui qui se décrivait lundi 15 mai 2017 comme « un homme de droite », a grandi dans un environnement familial plutôt à gauche.On connaît déjà la passion d’Édouard Philippe pour la boxe. Il tape (verbalement) aussi volontiers sur ses adversaires politiques. Néanmoins, ce que l’on sait moins, c’est  qu’il aime également taper… sur des percussions car passionné de musique depuis son jeune âge, ce fan de Bruce Springsteen s’est d’abord essayé au violon. Marié depuis 2002 à Édith Chabre, directrice administrative et du développement de l’école Camondo à Paris, école de design et d’architecture d’intérieur, directrice exécutive de l’école de Droit de Sciences-Po Paris, ensemble, ils ont trois enfants, deux garçons de 14 et 11 ans et une fille de 7 ans.

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris  et ancien élève de l’École nationale d’administration , il commence sa carrière au Conseil d’État en 1997, se spécialisant dans le droit des marchés publics.
Durant ses études à Sciences Po, il milite deux ans au Parti socialiste pour soutenir Michel Rocard, avant de se rapprocher de la droite. En 2001, il rejoint l’équipe municipale d’Antoine Rufenacht  maire du Havre, et devient adjoint au maire chargé des affaires juridiques.En 2002, il est candidat à l’élection législative dans la 8e circonscription de la Seine-Maritime. Cette même année, Alain Juppé lui propose de participer à la fondation de l’UMP, parti qui vise à rassembler toutes les formations politiques de la droite et du centre dans un grand mouvement populaire. Il y occupe les fonctions de Directeur général des services jusqu’en 2004 . Il est ensuite avocat,  et est élu conseiller régional de la Haute-Normandie (2004-2008). Membre du cabinet d’Alain Juppé au ministère de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables, il rejoint le groupe Areva en tant que directeur des Affaires Publiques (2007-2010). source wikipedia

*dans ABC de l’Astrologie karmique

 

 

Nicolas Hulot va mener son combat

Nicolas Hulot vient d’accepter un ministère de la transition écologique : il le dit lui même “son combat est supra politique. Il lui faut un point d’ancrage pour un combat politique, mais en agissant dans la solidarité.”

Son Soleil, en Taureau en maison XI, lui donne  des appuis et des amis, dans la maison d’Uranus : ici il doit agir concrètement :  le taureau c’est la terre et la Terre est donc son enjeu ; il a porté au grand jour des faits, rencontré des centaines de personnes pour s’informer ou pour convaincre qu’il y a urgence à ne pas détruire notre patrimoine commun.

Ce Soleil est sextile Uranus conjoint  Jupiter, un Uranus sur gonflé, c’est à dire excessif, qui veut des innovations technologiques et des transformations définitives pour le climat.

Le Soleil est sextil avec le milieu du ciel en Poissons (la totalité) et l’AS favorisant la réussite personnelle et sociale, qui est devenue en une mission. 

On cherche Mars et Pluton pour la capacité à agirQue voit-on ?

Un Mars direct en maison XII, intercepté en Gémeaux, conjoint au nœud sud et opposé largement la lune noire (rappel de son frère aîné qui s’est suicidé ?). Son père, mort quand il avait seize ans, qui était à un moment, chercheur d’or, et qui lui a transmis cet esprit baroudeur. (Nicolas, c’est toujours le garçon intrépide d’Ushaïa, devenu sexagénaire).

Le paradoxe d’un Mars en maison XII, intercepté,  c’est ce Mars qui agit par à coup, soit discrètement, soit publiquement, pour le bien être des autres, mais  qui n’aime pas toujours être au premier plan : ce MarNicolas Hulot : l'écologiste préféré des françaiss natal (opposé Lune noire) est dans l’axe de la communication sextil à Vénus maîtresse de la maison XII (pendant un an, à l’Elysée, pour la COP 21, il n’était pas rémunéré- il est vrai qu’il a une fortune personnelle due à ses émissions de télé et qu’il ne fut pas toujours si discret). Quoiqu’il en soit cet aspect lui donne la capacité d’agir en sous-mains et sa Vénus en Bélier au MC lui attire, quasi unanimement la sympathie. C’est le mec sympa que tout le monde apprécie.

Ces dernières années, son Mars a progressé dans la maison I, et, il arrive bientôt sur Uranus et Jupiter, ce sera un moment de changement (Uranus), ou de rébellion, pour agir en temps que gardien -Jupiter. Ca tombe bien, le nouveau président veut être jupitérien ! l’ensemble est en Gémeaux/Sagittaire, et c’est dans l’axe des crises en XII/VI à savoir communiquer dans les moments difficiles et sur les choses difficiles.

Avec Mars et Pluton, nous avons nos deux moteurs : celui de l’agir et, celui de l’action politique.

La Lune noire dans le sagittaire intercepté  a pour maître, Neptune rétrograde, en Maison V (expression créatrice de la maison I). Neptune rétrograde en maison V est  sextil à la Lune natale : il y a de l’intuition, mais neptune retro ne donne pas sa pleine mesure (j’y crois, j’y crois pas).. Il y a le combat entre foi et scepticisme d’un Neptune rétrograde et, d’une Lune noire qui amène des crises “fatales”, car une Lune noire proche d’un nœud nord (dans le même signe) est un voie obligatoire, faisant perdre au passage pas mal d’illusions.

En Sagittaire en VI, il s’agit de crises idéologiques, et, en ce moment, Saturne transite ici, apportant responsabilités et choix difficiles. 

La Lune en Lion, est maîtresse de l’ascendant Cancer (foyer) en maison III, (la communication), du coup le Soleil en Taureau est remis en valeur parce que la lune devient un autre moteur puisqu’elle est commune à ces deux signes (j’ai noté que les Lunes en Lion sont quelques fois plus Lion que les Soleil en Lion, au niveau des exigences).

La Lune est carré à Saturne natal (ce qui provoque un ressenti de limite et de froideur), Saturne étant opposé au Soleil (disparition prématurée du père, mais aussi difficultés à accepter les règles et, les limitations, et difficultés à se plier), elle es également carrée au Soleil et, à Mercure, heureusement aidée par un sextil Mercure-Jupiter (à la base de sa fondation). Cette Lune, cependant conjointe à Pluton  est puissante, ( mais rétrograde). La personne est lucide, elle voit claire dans le jeu des autres, c’est un côté sceptique, négatif, démoralisant : il a dit : “En 2025, tout sera foutu, si on n’agit pas avant” (voir son documentaire très noir : Le syndrome du Titanic…), sa communication fonctionne sur le mode de l’axe VI – XII , axe des crises et défis, il est dans le drame

Sa mission-vocation est encouragée dès le plus jeune âge par un Mercure en Gémeaux, régent-gérant du nœud sud en maison XII (toujours le frère) heureusement comme on l’a vu sextil à la Lune, maîtresse de l’ascendant qui vient l’aider dans sa tâche de héraut, porte voix : il y a beaucoup d’âme dans cette communication. Cette Lune est trigone au nœud nord en Sagittaire, maîtrisée par Jupiter conjoint Uranus : son rôle est d’être une mère pour la planète Terre, ce qui convient à un Taureau – Cancer.

Pour analyser rapidement le potentiel astral de Nicolas Hulot, je me sers des transits des planètes progressées (petites planètes en rouge), en transit sur le thème natal.  Voici ce que je disais le 20 février 2016 :

Sa Lune progressée en Scorpion (un peu plus “politique” pour les deux ans en cours) va, rencontrer Saturne qui peut être un moteur de structuration et, de prise de responsabilités, mais il est rétrograde. Saturne rétrograde n’aide pas à décider, on est encore dans la ratiocination, dans le pessimisme, la morosité, la mélancolie.

Les Lunes natale et progressèe forment un carré, la lune progressèe est dans le premier carré croissant après le retour  sur la natale à 57/ 58 ans. Cela, l’a surement booster pour agir, c’est une “crise d’action”.

D’ici 2017, cette Lune progressèe rencontrera la Lune noire en maison VI, ce qui peut favoriser des accords souterrains.Nicolas Hulot : l'écologiste préféré des français

Son Soleil progressé est sur l’A S Cancer. Par progression, le Soleil est sorti de la maison XII,  qui fut un laboratoire, durant une trentaine d’années !

Le 20 février 2016, Saturne à 15° a dépassé sa Lune noire natale, dans la maison VI : selon Laurence Larzul “si la personne s’égare dans un chemin de traverse la lune noire la remet sur le droit chemin en l’empêchant d’aller où il voulait.”

Quand  la lune progressé atteindra son nœud nord il aura surement quelque chose de très intéressant à réaliser.

Et bien, au 17 mai 2017, il accepte le ministère de la transition écologique dans le nouveau gouvernement, soit quinze mois après. Voici, le dernier transit de sa nomination : sa lune progressée (en rouge)  sort du Scorpion pour entrer en Sagittaire, arrive en maison VI du travail et des crises.

Mars de transit revient sur son Mars en Gémeaux,  conjoint nœud nord dont j’ai parlé, auparavant. Tous les aspects sont en bleus donc excellents.

Le nœud nord de transit arrive bientôt sur sa conjonction Lune Pluton, dont j’ai parlé plus haut. Saturne de transit, dans sa rétrogradation  est sur son nœud nord personnel en maison VI, c’est l’arrivée des responsabilités, pour faire le travail qu’il a à cœur de faire.

Neptune de transit, ne forme actuellement aucun aspect mais appuie sur la question idéologique dans le secteur de la vocation.

On voit également un transit du retour de Vénus à la même place en Bélier.