Le Soleil entre en Lion le 23 juillet

Le Soleil entre en Lion le 23 juillet.

Il faut dire et redire que le signe n’est pas l’individu, que c’est un symbole et qu’en réalité le Soleil type n’est atteint par un porteur que dans un effort d’évolution spirituel, car rien n’est donné au départ, totalement.

Même s’il y a une forte dimension solaire dans un thème, elle dépend des aspects et du niveau d’évolution de la personnalité, l’action solaire dépend également, de la situation en maison dans le thème. En effet, un Soleil intercepté n’osera pas se manifester comme le fait le Lion d’ordinaire qui s’entend, se voit, par contre, on ne rencontre pas de Soleil rétrograde, ce qui fait que le Lion a toujours une attitude franche et “martiale” en toutes circonstances de l’existence, car c’est un signe yang sur de l’effet qu’il produit lorsqu’il se met en mode Lion…

Une lune noire proche d’un Soleil Lion peut aussi le rendre différent ” dans ce cas, le Lion entretient un rapport très ambigüe avec son ego, dont il tait les profondes exigences, tout en ressentant la nécessité dans éprouver le pouvoir”… “il aspire à exister mais s’autocensure, c’est une forme de complexe de supériorité” mais “il souffre de ne pas être reconnu.” (dans La lune noire, de Laurence Larzule).

Voici un rappel sur le signe type du Lion. Il est régit par le Soleil qui est l’astre le plus puissant et la source de toute vie, aussi le Lion est inscrit à tout jamais comme la force, la protection, la générosité, la majesté, le courage, la flamboyance, et en psychologie comme en astrologie bouddhiste, comme l’Ego. 

Au niveau physique, en astrologie bouddhiste, les cinq sens  se situent dans le Lion.  Ici l’individu a terminé sa croissance physique, aussi toute atteinte au signe du Lion dans le zodiaque, peut apporter des maladies à un ou plusieurs organes des sens, notamment avec une interception de planète en Lion (Irène Andrieu dans psychologie des interceptions).  Le Lion régit aussi le cœur, la moelle épinière située dans la colonne vertébrale, et l’œil droit. Il a une typologie solaire. Le Docteur Breteché dans Traité d’Astrologie médicale de Boris Pâque nous dit “Les tendances pathologiques sont les affections cardio-vasculaires, hypertension, angine de poitrine, rhumatisme articulaire et goutte, hyperexcitabilité du système nerveux, il est en pathologie mentale exposé à la persécution et la psychasthénie, le solaire est un hyperthyroïdien et un hyper sympatico tonique, ce qui est à l’origine du brillant des yeux, de la rapidité de l’écriture, du pouls, et de l’hypertension artérielle, de la lenteur des digestions, de la constipation, de l’insomnie”. C’est le bilio-nerveux d’Hippocrate. Les réactions sont vives, intenses, aigües, avec température élevée, et l’évolution brève, comporte une guérison rapide des lésions destructrices, prédisposé à des douleurs dans le dos, pancréas, états congestifs, mauvaise vue”.

En face on trouve le signe du Verseau, qui est le complément, le pendant du Lion, son octave relationnel, puisqu’il se trouve dans la seconde partie du zodiaque, vouée aux rapport avec les autres. Si l’équilibre entre les deux signes est perturbé, à cause d’une opposition dure (entre Mars, Saturne, Uranus ou Pluton par exemple), des malaises peuvent se produire dans la maison du Verseau par rétroaction. Si le signe du Verseau régit par Uranus se trouve dans le secteur I ou II, le porteur peut facilement faire une dépression, un dérangement au niveau des nerfs périphériques puisqu’ Uranus régit ceux-ci (voir la littérature astrologique d’Irène Andrieu astrologue karmique et bouddhiste, psychothérapeute).

J’ajoute enfin et surtout, que c’est le signe des enfants, bien que la fécondité ne soit pas reliée au Lion, qui en a peu, mais qu’il couve avec une passion … de lionne.

On comprend donc l’importance de l’axe Lion-Verseau (tableau de Frida Khalo, qui voulait une descendance, mais qui ne garda pas ses grossesses, raison pour laquelle elle peignit des fœtus). Vous trouverez beaucoup d’analyses de femmes et d’hommes du Lion dans ce blog.

Le Lion fait également partie des quatre piliers qui soutiennent nos actions dans la croix fixe, avec les trois autres signes “antiques” du Taureau,

du Scorpion (autrefois l’Aigle), et du Verseau.* Dans toutes les grandes villes et, même les villes anciennes  importantes du point de vue religieux le Lion et l’Aigle, l’homme et le taureau ornent le fronton de tous les édifices historiques et religieux (fronton de la cathédrale St Trophime à Arles), et gardent la porte des lieux sacrés comme à Venise où le Lion il figure partout, il est également sur l’étendard anglais rappelant Richard cœur de Lion. (Il y a une énorme littérature sur cette question, voir les blogs astrologiques). Le Lion est en rapport dans le zodiaque avec le secteur V de l’amour et de la création, des enfants, l’art, les jeux, les spéculations. Aussi, ne vous étonnez pas si vous rencontrer des Lions un peu mégalomanes, mais ceci se retrouve aussi chez le jupitérien, les deux planètes étant dites bénéfiques, Jupiter “arrosant tout même les mauvaises herbes” tandis que le Lion plus égo centré se méfie avant de mettre tout ses œufs dans un panier (la Vierge est proche), toutes proportions gardées car il est encore naïf.

Actuellement, l’axe Lion-Verseau voit le passage des nœuds nord et sud, dans le sens inverse des signes, comme tous les 18 ans et demi. Beaucoup de karmique en perspective pour les porteurs du signe en positif et en négatif, ils verront arriver des gens du passé, resurgissant par hasard sur leur route, soit pour clore un chapitre de leur vie, soit pour en recommencer un.

Évitez les bilans, si vous ne voulez pas souffrir !

Que va-t-on trouver dans le ciel d’août pour les Lions ?

Vous êtes également  concernés par les transits si vous avez un Soleil, ou un ascendant ou un amas ou un maitre d’ascendant et même un nœud sud, en modulant avec vos propres thèmes personnels.

Au jour le jour, on trouve de bons aspects vigoureux, avec la conjonction Soleil Mars formant peu à peu un grand trigone avec les planètes en signes de feu du Bélier et du Sagittaire.(thème du  23/7 ci-contre à la nouvelle lune).

Depuis l’entrée du Soleil en Cancer, il est suivi par Mars. On peut voir  Mars encore en Lion  en même temps que la nouvelle Lune ! On démarre le signe  par un renouveau actif ! Peu à peu, de grands trigones se forment entre le Soleil, Mars puis entre Mercure et le nœud nord en Lion , la Lune noire/Saturne en Sagittaire, et Uranus en Bélier.

Le Lion va vouloir agir, parler, du moins essayer. Car la conjonction Saturne retro/Lune noire est un frein dès le 13 août.

Le 13 août, Saturne qui rétrograde depuis avril 2017 à 27°48 dans le signe du Sagittaire, se trouvera à  21°   appliquant  la Lune noire à 22°, en conjonction exacte les 21/22  août à 20°, trigone au Soleil du Lion dans le dernier décan, créant une ambiance Lune noire duelle, ambigüe, trompeuse même : thème ci contre du 13 août)

Saturne le législateur, en Sagittaire trouvera l’occasion d’exercer son influence sur les événements et ce sera les idéologies passées au crible, les grands déplacements surveillés, l’enseignement recadré. Celles et ceux qui espèrent trouver du travail dans l’enseignement, seront déçus par de belles promesses, la Lune noire fera que les moyens ne seront pas là, et que les véritables changements seront limités, les choses ne seront pas gagnées d’avance !

Rappelons qu’ actuellement cependant,  c’est Jupiter, le prince protecteur, en Balance qui gère Saturne, dans l’harmonie, l’équilibre de Vénus, mais Vénus avance chaque mois dans un signes différents, c’est un changement de chef différent toutes les trois semaines environ, autant dire que cela manque de stabilité !

A cette date, du 23 juillet Vénus est encore en Cancer avant le Soleil– type Lucifer – donc un peu frondeuse, mais régit par la Lune en Lion, maitresse du signe du Cancer,  durant cette période, elle qui veut un cocon valorisant, lion exige !

Au début du signe et durant quelques jours, il y a  une accumulation en Lion, d’où un gros désir de pouvoir, de reconnaissance, d’amour. Attention à la frustration, si les choses ne sont pas à la hauteur de vos espérances à cause du sentiment de vide, de manque, instillé par la Lune noire tandis que la Lune en Cancer, très différente s’oppose avec entêtement ; il faudra jouer des coudes, avoir des réseaux pour faire sa place.

Puis quand le Soleil sera  sur les derniers degrés de Lion, il y aura une influence solaire forte mais teintée par une Lune noire dérangeante, qui se moque des idéaux, qui viendra faire douter, nourrir des discussions sur le rôle que nous avons à jouer dans notre entourage au niveau des familles, de la protection des faibles, de la concorde entre les individus, du sort de nos enfants, avec une sorte mépris, de ras-le-bol entretenu par la Lune noire teinté de “carpe diem”, à moins que, dans un retournement, la Lune noire ne nous sorte de l’ombre dans laquelle nous nous trouvons plongée !

Ceux qui de toutes façons se croient à l’abri risquent quand même de trouver qu’ils n’en ont pas encore assez, qu’on doit d’abord penser à soi en gardant la tête dans le sable, car tant que Saturne est rétrograde, chacun ressasse sans agir. Mais Saturne redevenant direct le 26 août et, le Soleil entrant en Vierge le 23 août, ce sera une autre affaire, sous l’influence de Neptune et de Chiron, l’humain reprendra le dessus, avec deux options : couper les cheveux en quatre, ou au contraire laisser filer les dépenses, les comptes, donc les déficits, car trop c’est trop (les extrémités se rejoignent..dit le Tao).

Pas si facile de réformer dans cette ambiance: pensons à nos leaders politiques marqués par le Lion Marine Le Pen, Jean Luc Mélanchon , Manuel Valls et, Bruno Le Maire, qui ont acceptés d’être dans le même bateau !

Défaire oui, mais avant il faudrait avoir trouvé quelque chose de sensé à mettre à la place.

*La  chrétienneté a décidé d’en faire l’emblème des évangélistes  :  Le Taureau est  St Luc,  Le Lion est St Marc, L’Aigle ou Scorpion est St Jean,  L’Homme, le Verseau est St Matthieu.  Ces signes fixes sont ceux qui finissent  les taches commencées par les signes cardinaux qui sont des donneurs d’élan et, précédent les signes mutables qui transforment, innovent à partir de ce qui est mis en forme par les signes fixes.


 

Print Friendly

Les aspects lunaires et le karma

La Lune est en rapport avec le karma et le conditionnement antérieur, indiquant comment dans cette incarnation, on utilise les résultats du conditionnement passé avec les autres planètes du thème.

 Elle permet de savoir si nos réactions instinctives nous entravent dans la satisfactions de nos besoins ou si elles Les aspects lunairesnous soutiennent, nous encouragent, et nous autorisent à nous exprimer dans un sentiment de sécurité et de tranquillité. Les aspects lunaires fonctionnent d’une manière différente des autres aspects. Ainsi les aspects lunaires constituent la clé, pour comprendre les sentiments et les réactions de nos semblables.

Les aspects positifs signifient que le karmique de l’individu se caractérise par de la souplesse lui permettant de puiser dans ses ressources intérieures, d’utiliser les réactions spontanées d’une façon créative.

Ils indiquent une circulation facile de nos énergies affectives et protectrices, avec les  énergies des planètes impliquées : l’individu est à l’aise dans l’expérience quotidienne. Les aspects avec la Lune impliquent l’image de soi, quand ils sont positifs, on a une image de soi positive : Lune semi sextile, sextile, trigone,  (peut-être quinconce avec un effort) avec Vénus tout est dans la sensibilité et l’affectif.

Les aspects négatifs – opposition et certaines conjonctions, carré, sesqui-carré  – révèlent souvent un domaine où le karmique est problématique, nous sommes rigides, incapables de nous adapter, nous expérimentons une tension dans ce domaine et, nous réagissons dans la vie quotidienne avec une sensibilité excessive.  C’est déstabilisant, nous avons un sentiment faux de nous-mêmes dans le domaine de la planète impliquée (ai-je raison ou ai-je tort de ressentir cela ?).

Avec les planètes personnelles (Soleil, Mercure, Vénus, Mars) l’individu est incapable d’exprimer ses sentiments : Lune /Mars; la personne est hypersensible au niveau de l’affirmation de soi, Lune/Mercure, la personne est hypersensible au niveau de ses idées et, de ses opinions.

Jupiter se situe à la marge entre les personnelles et transpersonnelles du fait de la durée de son passage d’un peu plus d’un an par signe; avec Lune /Jupiter, la personne est généreuse (ou veut donner l’impression de l’être) … a de grandes capacités, et une hypersensibilité de l’ego.

Avec les transpersonnelles (Saturne, Uranus, Neptune, Pluton et Chiron) la personne a peur de perdre ses racines, d’abandonner la sécurité de ses fondements affectifs, de devenir vulnérable si elle change de comportement et, exprime l’énergie qui correspond à l’autre planète : l’individu a du mal à satisfaire aux exigences de la vie dans le rôle de la planète, puis dans le domaine de la maison.Lune- Saturne est une configuration qui met en jeu les parents, et montre une souffrance, puis une inadaptabilité à l’autorité, aux contraintes et limites imposées par Saturne. Refus d’obéissance.

Exemple d’une Lune carrée – opposée Neptune -Neptune symbolisant la spiritualité, l’art, la religion, l’inspiration, ou l’addiction, le flou, l’incertain – le porteur idéalise trop, rêve trop ou au contraire ne se sent pas concerné par les grandes idées, sceptique en toutes circonstances, ceci pouvant  le mener  dans les pires des situations aux stupéfiants, à la boisson ou au fanatisme dans l’axe I/VII, ses rapports avec les autres deviennent difficiles, notamment avec les conjoints, partenaires. Une Lune carrée -opposée Pluton, apporte de la violence et de la possessivité, un sentiment  de fatalité, une dureté -qui peut se retourner contre soi- de l’exagération, de la passion, du jusqu’au boutisme, mais aussi  le dépassement par sa capacité de résilience.

D’après Stephen Arroyo, et selon Robert Jansky « Interpreting the aspects » cité par l’auteur)

 

 

Print Friendly

La quantité transforme la qualité en son contraire dit le tao

Il faut toujours considérer un signe et son opposé dans l’axe des signes, cela je l’ai déjà dit, mais cette phrase je l’emprunte à Daniel Brot, dans la Symphonie des sphères qui m’a confirmé ce qu’on constate lorsqu’on fait une analyse en présence du porteur du thème…

En Orient, les diverses philosophies reprisent par les alchimistes disent : « la quantité transforme la qualité en son contraire ».La quantité transforme la qualité en son contraire

Le Tao le confirme : « tout ce qui commence finit par son contraire ». Ceci est symbolisé par le point yin dans le yang et vice versa.

L’intelligence du zodiaque fait qu’en face d’un signe, on trouve un signe opposé et complémentaire, où il existe un rappel des caractéristiques Par exemple, nous analyserons la Vierge pour comprendre les Poissons, etc. Il y a donc un mélange des deux signes.

On constate que lorsqu’il  y a accentuation de planètes dans un signe comme par exemple un Ascendant, avec  Soleil, Mercure et Vénus , le signe opposé va prendre plus d’ importance, comme par un mouvement de bascule, car trop c’est trop ! La polarité est au centre des raisonnements qu’une analyse doit envisager : voyez un Cancer qui trop absorbé par sa famille se replie sur lui-même, tandis qu’un froid Capricorne se dévoue corps et âme !

Ceci n’est pas anodin et éviterait que  l’astrologie ne se ridiculise dans des analyses de magazines, alors que certaines  personnes qui ne se retrouvent pas dans la description de “leur” signe solaire mais plutôt dans celle du signe opposé  (en dehors du fait des configurations particuliéres comme plusieurs planètes situées en opposition qui confirme cette analyse, ou un maître de l’ascendant dans le signe opposé).

D’après multiples lectures dont Daniel Brot, dans la Symphonie des sphères.

Print Friendly

Vivre le moment présent

Comme lorsqu’on voit la lumière au bout d’un tunnel,  comme lorsqu’on envoie des vaisseaux dans l’espace pour savoir s’il fait meilleur ailleurs, on est enclin à vouloir savoir si ça ira mieux demain, alors que c’est nous qui polluons notre vie : on ne sait pas se contenter du moment présent, de l’endroit présent, alors que c’est juste cela qu’il faut faire puisque c’est la seule chose que nous ayons.

Aussi de mon point de vue, considérer le cycle des planètes les plus lentes est capital. Elles constituent le fond sur lequel nous évoluons, actuellement certaines vont plus vite que du temps de nos grands-parents et parents, qui ont vécu la position de Pluton en Cancer, puis en Lion avec amas dans ce secteur du zodiaque (ceci du fait de leur position par rapport à la Terre). Notre durée de vie est longue pour certains – la doyenne de l’humanité à 114 ans (avec Pluton en Gémeaux !) – mais Georges Michael est mort à 53 ans avec Pluton en Vierge (il y a eu tant de décès) tandis qu’on a vu l’arrivée de Thomas Coville, recordman du tour du monde en solitaire à la voile, en 48 jours à 48 ans (Pluton en Vierge).

Je sais que tout ceci est une réflexion banale: chacun sa vie… mais nous sommes sur la même planète. Cela doit nous faire comprendre que l’inter-action entre nous et le monde ne peut se mesurer à court terme. C’est en pensant nos actions au long terme et en changeant intérieurement qu’on s’oriente différemment, et qu’on devient plus acteur de notre vie, ce n’est pas l’opportunisme des transits rapides qui doit nous guider, même si ça nous donne un petit coup de pouce.

L’univers qui nous contient, et qui est contenu en nous, a une organisation qui lui est propre, même s’il nous parait aveugle et sourd, nous devons nous rendre compte que nous  faisons partie de cet ordre, comme une fourmi dans sa fourmilière, n’en déplaise à ceux qui croient en leur tout puissant libre arbitre, il ne s’agit pas de se soumettre, mais de ne pas faire cavalier seul. Si dix personnes sont sauvées lors d’une catastrophe, tandis que les autres disparaissent c’est que ces dix personnes ont un rôle à jouer, ce n’est pas ni la chance, ni le hasard. Cela n’est pas la démonstration que nous sommes déterminés, mais que certains d’entre nous ont plus d’obligations que les autres par rapport à l’univers et devront honorer une dette vis-à-vis de lui.

Et nous nous entendons dire: “qu’est ce que cet univers froid, veut de moi? “

Les aspects rapides sont donc d’une importance relative, même pour notre quotidien, ils sont des instants T dont la Lune est le gong, bons pour certains, durs pour les autres. ainsi paradoxalement, ce sont les cycles longs qui nous “enseignent” notre destinée : retour de Saturne à la même place, ou retour sur l’ascendant, Uranus qui change de signe tous les sept ans, les carrés des très lentes Neptune, Pluton, et même Chiron dont le cycle excentré, croise très peu les autres planètes en revenant à sa place natale tous les 50 ans.

Entre temps, nous changeons et le monde aussi !

Regardez la vidéo de Luc Bigé sur Baglis TV qui nous parle de Saturne

 

 

Print Friendly

Le ciel des Cancers

C’est le mois des Cancers !

C’est l’anniversaire de beaucoup d’entre vous, mais cela concerne aussi les ascendants Cancer, et les personnes qui ont le maitre- la planète gérante de l’ascendant, en Cancer. “Le signe du Cancer symbolise l’origine des choses, le secteur-maison IV, la première manifestation de la vie. C’est la vie psychique.”

Les planètes restent encore majoritairement dans les quatre derniers signes du zodiaque, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons, bien que la présence d’Uranus en Bélier soit de taille. Il est toujours question d’évolution sociale, socio-culturelle et spirituelle. Les autres signes non activés par ces transits sont concernés par aspects d’opposition en premier lieu, de carrés, et sont activés lors du transit de la Lune qui sert de détonateur. L’avance du Soleil et de Mercure Vénus Mars* sert de parapluie ou au contraire favorise les réactions sur la surface de l’eau, type épidermiques, pulsionnelles, des ré-actions ponctuelles, assez ou totalement personnelles, par le jeu des aspects. Quelquefois, l’une d’entre elles se trouvera en aspect avec l’une de vos planètes et provoquera durant le mois, ou moins une ambiance, une occasion, dans son domaine de compétence.

La Lune maitresse du signe change durant le mois, elle fait tout le tour du zodiaque en restant deux jours et demi dans chaque signe, elle ne peut donner la tendance pour tout le signe : actuellement  elle croise la lune noire, en Cancer pour longtemps, ce qui fait que cette lune durant deux jours n’est pas très fécondante, elle est plutôt dans une tendance individualiste, particulièrement pour celles et ceux qui sont nés autour du 6 et 7 juillet. *”La lune  est le psychisme humain qui entend l’appel du divin mais qui reste tout de même encore humain, trop parfois , tourmenté des besoins de l’humain, pourtant seul le psychisme peut sortir l’homme des contingences des notions de durée et d’espace. Elle apporte le repos, l’oubli.”

Par contre, cette lune noire  nuit à la famille. C’est bientôt le triste anniversaire de Nice et c’est totalement l’ambiance de cette lune noire. Je ne saurais que vous recommander à tous d’être prudents.

En outre, il se trouve que le ciel des Cancers  nous offre une opposition Soleil-Pluton. Les Gémeaux ont eu à lutter contre les lourdeurs de Saturne, l’économie, le ralentissement des activités, mais en même temps, pour le Cancer c’est encore plus lourd. Pluton, dans cette opposition, attaque les idéaux du Cancer : la famille, les enfants. Pluton vient pour tout changer et le Cancer va devoir lutter.

L’acharnement étant notre principale qualité pour faire face dans l’existence, le Cancer n’est pas totalement le champion de l’action, mais il est têtu, tant mieux car si vous êtes  passif, il y a peu de chances que quoique ce soit se présente à vous dans la vie en générale. Votre dynamique est en vous, et si vous la faites matcher avec les événements, si vous êtes vifs, si vous saisissez les opportunités vous avez surement plus de chances que cela marche (type Bélier, marsien) !

Ici c’est une opposition Soleil-Pluton : nous sommes dans un bras de fer entre le pouvoir du Capricorne et l’idéal familial du Soleil-Cancer, cela risque de vouloir écraser le Cancer qui n’aura que la fuite pour y échapper ; une autre attitude du Cancer est la résistance passive , il fera donc obstruction par des moyens moins frontales mais quelquefois aussi efficaces.

Jupiter et le Soleil sont  en carrés, dans un t-carré opposant Mars Cancer et Pluton Capricorne (voir théme). La violence de ses aspects ne laisse pas de doutes sur le bras de fer que devra acter le porteur du signe solaire du Cancer, durant le mois au moins et, avec lui tous les autres qui ont des planètes importantes en Cancer, comme un ascendant, le maitre de l’ascendant ou un régent karmique.

Dès Janvier, Jupiter sera en opposition à Uranus en Bélier -exacte fin février 2018 à 22° et durant le mois de mars 2018 : les choses seront tendues.

Puis Jupiter en signe fixe en Scorpion, sera en tendance de carré avec les nœuds en Lion-Verseau durant l’année 2018, ce qui appuiera sur les choses qui fâchent, on tentera d’imposer par la force.  Avec le Scorpion, il s’agit toujours des mœurs, d’argent, d’économie,  de possessivité, de tourments, on est au niveau de la matière, avant tout (sauf si on se tourne vers la spiritualité). Cependant, cela fera un trigone avec le Cancer qui tirera son épingle du jeu. Il faudra juste qu’il fasse attention à ne pas blesser le Lion dans son ego.

Les nœuds qui sont des points importants car le nœud sud réactive le passé dans le thème, tandis que le nœud nord nous indique la voie que nous sommes  invités à suivre, marquant tel un petit caillou le sentier de notre évolution ou de notre destin.

Le nœud nord sur l’axe Lion – Verseau durant dix-huit mois va donc nous confronter aux problèmes d’ego, de pouvoir, mais aussi de de générosité en mettant justement en relief la question des enfants (et des mères). Ceux qui vivent dans ce secteur de travail auront des options créatives. Le Cancer qui ne comprend pas le Lion se retranchera pour ne pas se sentir écrasé, se faire bruler par le feu du Lion, mais ils s’entendent sur un point : le bien être des enfants

Au nœud nord en Lion nous avons quitté le domaine de proximité et de la santé de la Vierge pour passer aux grandes reformes monarchiques et autoritaires : les services sociaux auront peut-être un écho à leurs demandes tout en ne pouvant pas contrôler le pouvoir qui s’exercera sur eux (ça commence par les vaccinations…). Les familles représentées par le signe du Cancer vont se lever pour protester, déjà des pétitions circulent contre des mesures autoritaires.

Les Cancers des années soixante/ soixante-dix avec Uranus-Pluton en Vierge (quelquefois avec opposition Mars et/ou Saturne) ont réalisés des choses définitives durant ce passage de dix-huit-mois.

Sur le plan personnel, le nœud nord en Lion forme un quinconce qui signifie que maintenant le Cancer va devoir faire un effort affectif pour adopter une attitude plus conciliante, pour apporter sa contribution intellectuelle et active à l’édifice de la famille, et de la patrie (si ce mot ne vous fait pas peur).

Saturne, le porteur des limites et de lois,  ayant rétrogradé à 27° en Sagittaire en Avril, sera en trigone avec Uranus en Bélier puis rétrogradera à 28°, le 3 août 2017, (et ce, jusqu’à la fin de l’année où il sera à 24° après être redevenu direct le 26 aout à 21° dans le signe). Il sera donc toujours très présent, les rétrogradations entrainant du retard, et évidemment du recul dans nos actions à tous (tout dépend des planètes du thème personnel).

Je retourne en arriére pour vous dire de  nouveau que le changement idéologique actuel est le fruit de la conjonction des planètes Saturne et Uranus  qui s’est faite autour du 15 janvier 1988, à 27°, il y a donc bientôt trente ans avec Saturne qui repasse sur le même  degré, et ce changement ne plait pas forcément aux Cancers.

L’obligation de vivre les changements obligatoires qu’Uranus  a provoqué confronté à la rigueur de Saturne,  va  nous forcer à changer nos habitudes pour passer à du nouveau, ce qui ne plait pas forcément aux Cancers qui sont des personnes aimant leurs habitudes, et devenant capricieuses, coléreuses,  lorsqu’elles n’ont pas ce dont elles ont besoin (sauf configurations contraires dans le thème provenant d’Uranus).

Il peut vous paraitre étonnant de subir le contrecoup des événements aussi lointains – l’inter cycle que nous vivons est d’un peu plus de 45 ans-  mais en fait, ce sont les résultats qui sont contenus dans la durée d’une vie humaine.

Nous sommes tous soumis aux transits lents qui sont dans le ciel et qui évoluent mois après mois et aux dispositions des planètes lentes.

Aussi un mot de réconfort pour les Cancers,  le Soleil et Mars forment avec Neptune un beau trigone, qui montre qu’il y a encore des personnes qui ont envie de se battre pour un idéal humaniste de tolérance.


*Pour les détails des planètes rapides, comme Mercure déjà en Lion alors qu’au début du signe il était encore en cancer,  je vous conseille de lire les éphémérides sur le blog qui donnent la progression journalière des planètes, car selon la date de votre naissance, les transits ne sont pas les mêmes.

*E. Delcamp dans “le Tarot symbolique et esotérique”.

 

Print Friendly