Equinoxe de Printemps : Chiron, Uranus, Mars, Vénus

Pour comprendre  Chiron entrée en Bélier ce mois-ci, il faut cumuler le symbolisme de Mars et Chiron, ce qui donne un soigneur, un éducateur, un créateur, un maitre d’arme. Ici en Bélier, c’est le maitre d’arme qui éveillé, sur de son fait, dépassera les obstacles,  Chiron étant un seuil entre les limites de Saturne et la liberté d’Uranus.  Pratiquement, cela peut aussi augmenter les luttes intérieures et extérieures. Nous sommes dans un temps collectif, marqué par la répétition de cycles planétaires qui entraînent des mouvements collectifs que l’on retrouve dans les histoires familiales, comme une “sorte” de fatalité.

Historiquement, Chiron fut en Bélier de janvier 1969 à fin 1978. Cette période de référence de 69/78 fut très agitée et elle vit la fin de la guerre du Vietnam, avec le retrait des forces américaines, après que les Khmers rouges – coupables de crime de masse – au Cambodge aient envahi Phnom Penh, en avril 1975 (les Khmers rouges ont été chassés du pouvoir, en 1979).

Sur le plan personnel, ce fut une période typiquement  tournée vers l’expression de soi et d’après Zane Stein « La première leçon  est d’apprendre à contrôler son agressivité et à faire face à l’agressivité des autres ».

Aussi le maitre d’arme qui sommeille en Chiron en s’associant à Mars va encore donner de la voix.

Le cycle de Mars est de 18 mois, avec une phase rétrograde lors de l’opposition au Soleil, et ce durant 9 ans, durant tout le temps ou Chiron sera en Bélier. Il faudra suivre le transit de Mars son maitre et ses aspects et, dans le thème personnel, il faudra cumuler l’action de Mars de transit et du Mars natal pour voir si les aspects s’ajoutent ou se soustraient et, l’influence sera plus ou moins importante selon la force de Mars dans votre thème.

Cette année Mars avance directement et régulièrement (voir article en janvier).

Ce mois-ci, Chiron est arrivé dans le signe du Bélier, tandis qu’Uranus entrait en Taureau mettant Vénus dans le jeu des maitrises.  Ici aussi pendant sept ans, il faudra suivre les relations des deux planètes pour voir l’évolution progressiste et spirituelle possible demandée par Uranus et Chiron.

Avec Uranus en Taureau, nous sommes dans une tendance de changement de valeurs, basiquement de changement type maison II, les biens matériels (Vénus), et la manière de gagner sa vie : Uranus s’en prend ici à notre sécurité, qui passe par la sécurité financière, mais aussi par la sécurité intérieure, l’alignement intérieur, sans rejeter une quelconque faute sur les autres.

Chiron nous amènera  aux besoins de transformations intérieures et extérieures nécessaires – initiées par Mars – et  peu à peu la lutte, la dissension, la discorde se verticalisera et passera de violente à plus nuancée. Cependant, on ne peut attendre grand chose de Vénus tant qu’elle sera conjointe à la Lune noire, ce qui est le cas pendant encore quinze jours.

Le 20 Mars à 23h24, c’est l’équinoxe de printemps 2019*. Dans ce second thème, nous voyons que nous commençons par un carré décroissant de Vénus à 6° en Verseau à Mars 14° à  en Taureau qui était appliquante  le samedi 16, jour des grandes manifestations pour le climat dans le monde, et des manifestations de mécontentement entachées par les méfaits des casseurs à Paris. Ce carré entre ces signes fixes est une demande de concrétisation : il est parfaitement exact le 20 et le samedi 23, la Lune noire est conjointe à Vénus !

Le Soleil conjoint Chiron indique que la lumière doit sortir de tout ceci, le Soleil étant la source de vie. Plus généralement, tout aspect de Chiron au Soleil tend à mettre l’individu à part dans sa façon de se considérer lui-même, et dans la signification qu’il donne à ses buts personnels, qui feront que la personne suivra un chemin très personnel et non pas que la société lui aura assigné.  L’ambiance sera à un sentiment de supériorité sur les autres, tant pour ceux qui vont naitre, que pour ceux qui ont un quelconque pouvoir. Ils méprisent en effet, un certain nombre de règles pour eux-mêmes, mais demandent aux autres de les appliquer n’admettant aucun obstacle sur le chemin, il s’agit donc d’un aspect relativement difficile.

Dès le matin du 21,  nous arrivons à la Pleine Lune, Lune qui fait  une opposition à Chiron, un second aspect. Cet aspect est celui d’un besoin d’originalité, de différence et comme c’est Chiron,  d’un véritable instinct de lutte contre les injustices, avec une grande pénétration. S’ils sont objectifs, ce sont de remarquables combattants (Hitler, Hugo mais aussi Cassius Clay) et aussi des créatifs quand ils subliment (Elton John, James Dean).

La conjonction de Saturne (19°) à Pluton (23°) en Capricorne au nœud sud,  trigone à Mars, favorise un retour en arrière, le retour de visions et d’actions autoritaires du passé.

* L’arrivée du printemps, c’est la germination, c’est le moment où la période de jour redevenant égale à la période de nuit, les jours seront de plus en plus long jusqu’au solstice du 21 juin. Le Bélier, c’est avant tout et toujours l’action, la réaction arrive avant qu’on est le temps de réfléchir, c’est le défaut de cet animal que nous avons tous en nous ! A ce moment, le soleil franchit la ligne équatoriale en direction de l’hémisphére nord. Le signe du Bélier est régit par Mars, il faut voir où se trouve Mars, il faut voir quel est son parcours durant le mois du Bélier qui commence le 20 mars.

 

Neptune en Lion , signe de feu

Du fait de la longueur de son cycle autour du zodiaque, la période bien connue où la planète s’est située en signe de feu en Bélier se situe durant le 19e siècle et, celle avec Neptune en Lion au début du 20e, puis en Sagittaire. Ici je ne traite aujourd’hui que le Lion.

Certains grands astrologues ont mis Neptune en exaltation en Lion, or le feu est éteint par l’eau, comme Neptune est le roi des océans, c’est impossible qu’il y soit bien. Il suffit de voir l’effet apaisant qu’un signe du Poisson à sur un Lion , il connait ses faiblesses et arrive à le mener par le bout du nez : nombreuses sont mes relations Lion à vivre avec des Poissons, mais ce n’est pas sans renoncements pour l’un et l’autre, car l’eau éteint le feu, il faut donc que le Lion est un Neptune fort et/ou  des planètes dans le signe des Poissons. Mais comme vous le savez “le déterminisme n’est pas une fatalité” et un thème ce n’est pas que le Soleil ou Neptune.

Neptune se situe en Lion  de 1915 à 1927 : ici nous avons eu la montée d’idéologies dominantes : diffusion du marxisme, du communisme à tout le continent européen du Pacifique à l’Oural, qui eut comme conséquence l’apparition de l’idéologie nazie.

Neptune étant aussi la corruption, donc le flou financier, Neptune en Lion amena la crise des années vingt, durant laquelle on vit les banquiers se suicider. Celles qui avaient Neptune en Lion ont pu rêver au prince charmant, à l’oncle d’Amérique et , ont dû être très frustrées, mais certaines ont très bien réussies quand même, notamment les deux extrêmes, la femme fatale comme la comédienne Zaza Gabor  et la femme politique.

Margaret Thatcher: son idéalisme politique intransigeant en fit “la dame de fer” (thème dans le blog). Neptune en Lion ici est dominante, conjointe Lune au MC, maitre du FC en Poissons (son père était un petit commerçant mais élu local). Elle voulu incarner la grandeur retrouvée du Royaume- Uni en se montrant exigeante. Il est vrai qu’elle fit des pertes humaines (guerre des Malouines, et  lutte contre l’IRA), mais y parvint (Pluton et Lune noire au nœud nord). A l’heure du Brexit, il y a des nostalgiques de cette période, moment où c’était “Britain first” !

 

 

Un exemple parmi les artistes, donne Édith Piaf , née le  19 décembre 1915  à 5 h à Paris, avec Neptune rétrograde en Lion maitre du FC ,  en secteur VIII où se trouvent  aussi les planètes difficiles Saturne, Pluton rétrogrades , et la Lune noire (témoignant de ses douleurs, de ses ombres), conjointe nœud sud : elle avait commencé à chanter dans la rue avec ses parents, et pauvre parmi les pauvres, devint la chanteuse mondialement connue, que l’on sait.

Vénus en Capricorne, la voix transmise par sa mère),  encadrant le  nœud nord  avec Uranus , est opposée à Saturne et symbolise surtout sa vie sentimentale. Piaf qui habita, petite fille, dans une maison close ou un hôtel de passe, eu une vie amoureuse bien remplie. On trouve une Lune soit en Taureau  soit en Gémeaux à 0°, en trigone avec Uranus au nœud nord et sextile au nœud sud. Ici le destin a joué à plein, du fait des conditions socio-culturel difficiles de ses débuts.

La Lune noire, Pluton, Saturne rétrogrades en VIII, l’ ascendant Scorpion dont le maitre Pluton se situe en VIII, mettent la fatalité au premier plan avec la liaison passionnée avec Marcel Cerdan, sa disparition lors de son accident d’avion, Mars trigone Soleil au nœud sud indiquant l’amant adoré, en secteur IX. Les drogues et l’alcool, sont indiqués par Neptune.

Jupiter en Poissons en IV et trigone ascendant,  sextile Vénus en II cependant elle n’a jamais été malheureuse dans ses  foyers itinérants : elle savait vivre sur le moment, et prendre ce que la vie lui offrait (mariage avec Sarapo), en cela elle était très Taureau. L’argent, rentrait avec Le Soleil et Vénus en II sextile Jupiter. Le sextile Lune -Neptune indique  une foi enfantine qui ne l’a jamais quitté et qui l’a soutenu (chanson “Hymne à l’amour”). 

 

W. A. Mozart, compositeur et joueur de piano-clavecin, de génie, universellement reconnu, né le 27 janvier 1756, a Neptune en Lion, durant la période d’aout 1751 à mi 1765. 

Mozart possède  une conjonction Soleil-Saturne-Mercure en Verseau opposées à Neptune rétrograde en Lion. Sa gloire fut précoce, et  sa conjonction Soleil-Saturne en fit un homme soumit à son milieu familial et à son père,  qui s’épuisa à la tâche, et mourut précocement (la Lune conjointe Pluton carrée axe nodale peut indiquer en IV, la vie éreintante des tournées dans toutes l’Europe durant son enfance).

Le Soleil est opposé à Neptune et Uranus conjoint nœud sud ce qui lui donnait son originalité (maitre de Soleil Saturne et Mercure en V). Mars rétrograde à 0° Cancer trigone Vénus (la musique et la voix)  qui va en Gémeaux, indique son attachement à sa chanteuse qui devint sa femme et à laquelle il fut soumis après avoir été soumis à son père, parce que la famille comptait pour lui (il eut plusieurs enfants). La Lune noire en secteur IX, comme  le carré Vénus/ Lune noire entre la VI et la IX (travail à l’étranger) indique que tout en refusant les contraintes de Salzbourg, il détestait partir à l’étranger pour gagner sa vie et celle de sa famille . Pluton-Lune est également carré à Uranus maitre du Soleil, de Saturne et de Mercure pouvant indiquer son caractère fantasque, exalté et libre : comme on le sait, par son opéra “La flute enchantée”, Mozart intégra les Francs-Maçons (voir film romancé, de Daniel Toscan du Plantier). Son implication serait due au semi-carré Saturne  Soleil en Verseau- Pluton et à la conjonction Soleil Saturne Mercure en Verseau. Le nœud nord sur l’ascendant indiquant qu’il devait chercher à s’identifier à quelque chose qui n’était pas dans sa vie “courante”.

 

 

Les jeunes de tous les pays s’unissent pour le climat

Nous avons a assisté à des tentatives maladroites de communication avec les jeunes de “nuit debout” en 2016 et, nous avons le mouvement musclé des gilets jaunes qu’on laisse pourrir, pour qu’il meurt aussi de sa belle mort, en même temps nous voyons la révolte des jeunes algériens, contre un pouvoir installé depuis des décennies et le désespoir des Vénézueliens affamés et sans eau, tandis que circulent dans tous les sens des jeunes sur les routes, conséquence des guerres au Moyen-Orient et, en Afrique.

Il est possible de discuter sur le bien ou le mal-fondé des différents mouvements des jeunes et de leur ainés, se demander s’ils sont ou non, manipulés par les partis, les syndicats, ce qu’ils tentent justement d’éviter en refusant le dialogue avec des personnes connotées à droite ou à gauche, car les officiels se croyant  spécialisées  dans le dialogue démocratique, portent tellement de casquettes qu’ils ne peuvent plus être des symboles de neutralité.       

Dans une approche de pacification, des demi-solutions sont proposées pour faire tampon et il ne faut pas être étonné que ces jeunes gens répondent qu’il faut arrêter de les prendre pour des idiots, car ils veulent pas d’un avenir dans un “monde de l’ultra libéralisme et la dérégulation où il faut retrouver une économie sociale de marché” (Michel Barnier).

Quel est leur ciel et pourquoi sont-ils aussi déterminés ?

Ils  ressemblent peu à leurs parents, un peu à leurs grands-parents, qui eux ont connu un vraie changement, fin des années cinquante. 

En astrologie, nous notons fait que  la tendance générationnelle psychologique découle du fait qu’ ils n’ont pas les planètes lentes dans les mêmes signes,  ;

Je sais qu’on ne peut expliquer une population, ni même une personne à la seule vue de ses planètes lentes, (ni même de ses rapides mais on peut parler d’un comportement sociologiquement identique, car il s’agit de transit qui dure pratiquement une  génération. Les ressemblances générationnelles sont dues à Uranus (cycle de 84  ans), Neptune (cycle de 163 ans), Pluton (cycle de 245 ans) : ces planètes sont situées dans les mêmes signes pour les personnes de la même tranche d’âge. Avoir la Lune au même endroit donne une tendance similaire au niveau des besoins, mais avoir Pluton et Uranus dans les ou le même signe, peut donner envie de rejeter violemment les mêmes institutions ! Bien sur, à l’opposé, vous pouvez au contraire restez tranquille et envisager la discussion à cause de la polarité et de votre éducation !

La question posée est à combien d’années  estime-t-on une génération : l’habitude est de dire 18 ans, mais on sait que les 7 premières années sont capitales dans la formation de l’enfant (cycle d’Uranus : 7 ans dans un signe, un quart du cycle de Saturne de 28 ans),  que 13 ans les fait accéder en moyenne à la majorité sexuelle physique (il sait plus ou moins qui il est, il connait son genre, la plupart ne se cherche pas !), même si l’âge de la majorité pour la responsabilité sociale est de 18 ans ; tous les rites de passage, plus que millénaires, se font vers 12/13 ans dans toutes les cultures au moment de la puberté, mais les rites sont abandonnés, ce qui fait que beaucoup de personnes en perdent le sens. Certains parents surprotecteurs, refusent de le voir. Onze, douze ans, c’est l’âge du retour de Jupiter qui développe le besoin de contacts. Comme vous le savez tout va de plus en plus vite, et les petites  filles occidentales sont pubères plus tôt, même si le développement psychologique n’est pas encore au rendez-vous.

Actuellement, nous rencontrons des jeunes de cet âge sur le bord de la route, dans les trains, qui vivent en marge de la société et on sait que malheureusement, la prostitution est un moyen de subsistance pour ces enfants garçons ou filles, livrés à tous les trafics. Ces jeunes sont comme les enfants dotés de parents à l’abri, il n’y a pas de différence et ils survivent (mal) sans eux. C’est un fait, je ne suis pas là entrain de juger, c’est comme ça.

Durant les années post 80/85 (génération SIDA), comme nous pouvons le voir dans l’exemple ci-contre, se trouve l’amas Neptune/Saturne/Uranus des lentes +Vénus et Soleil en Capricorne des rapides , avec Pluton en Scorpion en sextile, ce qui accentue le côté concret et battant, mais dur parce que le Capricorne c’est la terre la plus sèche des montagnes, et l’accent maison VIII de Pluton en domicile en  Scorpion ne fait pas de concessions !

Mais rappelez vous que la queue de sirène du Capricorne lui permet aussi d’aller dans l’eau !

Puis, vient la génération suivante treize ans plus tard.

 

Puis vient cette génération des années post 90, avec encore l’ amas en Capricorne (amas qu’auront aussi les enfants qui naissent ou sont nés entre 2018 et 19 (Saturne et Pluton en Capricorne  mais avec Neptune en Poissons) qui sont déjà les enfants de ceux des années 90.

Cet amas de planètes en Capricorne  sous la gouvernance de Saturne en fait des adultes  concrets, exigeants, rigides, intègres, sévères, sérieux, ambitieux, froids et secs, ceci modulé selon le reste du thème, qui poussent les limites jusqu’au bout pour tester la solidité de l’édifice, ils frapperont jusqu’à ce qu’on leur réponde.

 Ils se méfient des idéologies sont donc iconoclastes  (la génération des enfants nés à partir de 2008, avec Pluton en Capricorne l’est également).

Leurs parents nés durant les années 1963/69 qui ont Uranus et Pluton en Vierge, sont orientés vers le service,  la santé et le soin, tandis que les  grands-parents de ces derniers (années 40/50),  ex hippies, réactionnaires  au pire mais rarement indifférents, sont les enfants de mai 68  :  aussi les jeunes actuels ne comprennent peut-être pas le raisonnement Lion (planètes Saturne et Pluton en Lion, Neptune en Balance),  qui est fait du désir de rayonner, de reconnaissance et d’ambition utopique comme la création de l’Europe.

Eux, ils sont pragmatiques. Uranus passant en Taureau, la planète faisant progressivement des aspects à Pluton et Saturne en Capricorne favorisera probablement le concret.

Déjà Vendredi 15, grande journée de protestation des lycéens, et le 16, marche dans le organisée par Green Peace pour agir pour la planète

(https://www.greenpeace.fr/printemps-ecologique-social-4-raisons-de-se-mobiliser-16-mars)

Voilà un thème, totalement différent, symbolique des jeunes de 14 ans qui va manifester aujourd’hui en 2019 : où se trouve  une jolie répartition des planètes lentes :

Pluton en Sagittaire : intellectualisation des situations de crises notamment au sujet de la nature symbolisée par le Sagittaire,

Neptune en Verseau : éveil humanitaire, 

Uranus en Poissons : éveil au plus grand tout,

Jupiter en Balance : demande de protection et de lois pour protéger la société de la pollution

Saturne en Cancer : ils sentent que le moment est d’agir pour la terre, leur maison, symbolisée par le signe du Cancer, d’ailleurs ici en carré avec Saturne.

Le comportement des jeunes depuis l’internet depuis vingt ans est différent parce que cela à permis les contacts et les rassemblements, relayant les idées avec la mondialisation : ils postent sur Youtube leurs réactions pour cibler leurs contemporains, contournant les médias traditionnels, dans ces vidéos vues des millions de fois, ils ironisent en démontant les théories que nous ressassons depuis des siècles.  Ils lancent des alertes pour dénoncer les systèmes en place : Weakileaks créé par Julien Assange,(nè en 1971) en est un exemple fameux, avec le jeune suiveur Edouard Snowden des années 80. Sortis du moule de la société, sans avoir un amas en Capricorne, ceux-là sont fortement uraniens.  Uranus est la clé de la rébellion lorsqu’il s’agit d’injustice et d’idées neuves.

Tout ici indique que ces générations va peut-être réussir à faire ce que les autres n’ont pas fait, par exemple, en ce moment le trash tag challenge fait le tour du net : il s’agit de vidéos postés par des jeunes du monde entier, ayant remplis des sacs de déchets qu’elles ramassent autour de chez elles.

Dans une génération,  il y a forcément des porteurs de thèmes nuancés qui veulent entrer dans le moule social, mais au sein de ceux-ci, il en existe toujours qui se sentent missionnés pour faire avancer notre monde dans une nouveau rapport de force, sinon meilleur , du moins qui leur ressemble un peu plus ; pour Stéphane Hessel (résistant) nè en 1914 il s’agissait d’un Uranus en domicile en Verseau, faisant des aspects avec toutes ses planètes. Ce sont des utopistes actifs.

*Voila ce que disait Iréne Andrieu dans son livre “les enfants de l’an deux mille” , écrit bien avant les événements : actuellement lorsqu’on parle des jeunes qui ont entre 20 et 27 ans, il faut comprendre à qui ont à affaire : entre “1988-1995 c’est la Génération Capricorne . Avec la conjonction Uranus-Saturne-Neptune nous sommes dans la Grande concentration qui se fait  tous les 685 ans. Nous sommes en présence de profils de naissance diversifiés, mais qui s’affirment dans des identifications familiales ou sociales plus rigides. Ce groupe de naissance semble avoir pour tâche de restaurer, …des structures économiques solides au niveau du monde entier. Les grands groupes de cette période tendent plus ou moins vers l’extrémisme des positions sociales et idéologiques et les enfants nés durant ces années subiront des influences contradictoires durant de très longues périodes”.

 

 

 

L’air du Verseau et l’ére des Poissons

L’ére du Verseau, signe d’air, est une fausse promesse de jours “meilleurs”. Voici un sujet de polémique :

Les Poissons, qui sont l’ère de Neptune, terminent le zodiaque.

Comme la Terre recule d’un degré tous les 72 ans  par rapport aux constellations du zodiaque, nous passons d’un signe à l’autre au niveau des ères,  en 2150 ans.

La transmission par voix orale et écrite nous a permis de connaitre quelques détails sur l’ère des  Gémeaux, puis grâce à certaines parties de la Bible et les transmissions des écrivains grecques, romains, arabes, on connait l’ère du Taureau, celle du Bélier, puis est venu celle des Poissons avec le Christ, que l’on a daté an zéro (erreur de plus ou moins quatre ans) mais qui donne une idée de notre situation, par rapport à celle du Verseau : 2019 ans sont passés.

Même si le Verseau symbolise un homme versant l’eau de la connaissance, la maison XI, Uranus, il n’est pas la synthèse du zodiaque qui est le signe des Poissons*, celle de l’amour universel.

La connaissance sans âme n’est rien, on en voit les effets : les connaissances se propagent à la même vitesse que les rumeurs, et les contre-vérités, les contestations des droits des uns s’élèvent contre celles des autres, chacun ayant, du fait de sources multiples mais pas toujours justes, un flot d’informations.

“On ne voit bien qu’avec le cœur” disait Saint-Exupéry, or le Verseau n’est pas le signe du cœur : le cœur, c’est le Lion, qui est le Soleil, la lumière, la création, la vision, sans laquelle nous n’existerions pas, même si le Lion est l’ego dont nous avons besoin pour savoir qui nous sommes.  Le signe du Verseau, même s’il a lâché la Terre du Capricorne est encore dans la froideur du Capricorne : il commence à avoir le détachement des Poissons, mais il intellectualise encore trop, et n’en a pas la tendresse (ne confondez pas symbole et individu).

Dans le zodiaque, l’aboutissement de la spiritualité est symbolisé par le signe des Poissons, le signe du Sauveur, de celui qui s’ouvre au plus grand Tout : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ». Enseignement de Hermès Trismégiste.*

Au lieu de cela, que dit-on autour de nous :

“Pour être bien dans votre peau, pensez d’abord à vous, apprenez à dire non, déculpabilisez-vous sinon vous ne pourrez aider les autres”, alors qu’en aidant les autres et en oubliant sa peau, on reçoit plus qu’on ne donne.  “Aimez les autres comme soi-même”  signifie autant que soi-même, mais pas plus que soi-même, partant du fait que l’être humain s’aime d’abord et naturellement en premier. L’empathie fait fonctionner les hormones du plaisir dans notre cerveau, pas la haine, sauf chez les pervers.

Il ne faut pas confondre “tendre l’autre joue”, avec “être masochiste”, mais savoir que le pardon est d’abord un profit pour soi-même, avant qu’il n’en soit un pour celui qui a été l’agresseur, car la haine et le désir de revanche sont aussi des poisons pour l’âme. En tronquant les phrases, on tronque les idées qui sont derrière.

On parle de tolérance, mais on rencontre au minimum  l’indifférence, car il n’y a souvent qu’un esprit de “œil pour œil, dent pour dent”.

L’ère du Verseau qui n’est pas encore là, mais dont nous sentons les frissons glacés, insuffle un vent de communication, maison XI,  fait de projets de société, d’espoir, d’une vision différente, tandis que l’ère des Poissons échoue progressivement à cause de la détérioration de la planète due à la circulation des valeurs monétaires liée à l’exploitation de l’humanité et à la surexploitation des surfaces disponibles.

Aussi, que peut nous apporter le fait d’aller en arrière, en Verseau, sinon la foudre d’Uranus, excepté un changement de paradigme matériel appelé progrès que je qualifierais de déshumanisé : les magasins sans personnel, la voiture sans conducteur, la fin des échanges par la parole – ce qui est déjà le cas – provoquant un repli sur soi, une crainte de l’autre, une société  autiste de gens téléguidés jusque dans la reproduction où l’on sélectionnera les ADN les plus prometteurs selon les désirs de ceux qui prendront le pouvoir (film Matrix, livre d’Orwell 1984, écrit en 1949), qui eux vivront loin des masses abêties.  

Comme il y a de la Vierge, attentive et soignante dans les Poissons, avant qu’ils n’accèdent au plus grand tout, on peut penser qu’il y aura encore du Lion durant l’ère du Verseau, pour ramener les choses à un niveau plus terrestre, dans le meilleur des cas, si ce n’est des luttes de pouvoir ou une société coupée en deux entre ceux qui sont riches et, ceux qui lutteront avec désespoir contre la fin – programmée ? – de la planète.

Mais la polarité avec le Lion versera un peu dans le signe opposé du Verseau quelques effets, à l’occasion de l’opposition, régulant les  actes du signe du Verseau selon les transits et selon la métaphysique  de l’opposition. (voir article précédent).

 

*La cosmogonie (du grec cosmo- « monde » et gon- « engendrer ») est définie comme un système de la formation de l’Univers. Des récits oraux de cosmogonie fondent presque toutes les religions et sociétés traditionnelles… Des milliers de légendes de création du monde et de récits cosmogoniques traditionnels relatifs aux origines du monde, des dieux ou des institutions appartiennent à la catégorie des mythes fondateurs. Les figures idéales et les modèles intemporels y ont donc une place importante. La variété des récits de création du monde, à travers leurs théories des origines, semble aussi exprimer le besoin immuable de décrire et peut-être justifier les transformations radicales du monde observable, de la Terre et de la société humaine.( d’après Wikipédia)

 

Hypatie d’Alexandrie

La femme sera vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important,  on désignera une femme incompétente. (Françoise Giroud 1983). Ce niveau là, nous l’avons déjà atteint ; mais ce n’est pas suffisant, à travail égal salaire égal serait déjà un début.

Hypatie d’Alexandrie, née en 370  à Alexandrie, avait une intelligence hors du commun.

Théon d’Alexandrie, Mathématicien, son père (335 après J.-C.-405 après J.-C Alexandrie, Égypte) était un érudit et le dernier directeur du Musée de la Bibliothèque d’Alexandrie, le Museion, jusqu’à ce qu’il soit fermé par le patriarche Théophile d’Alexandrie sous les ordres de l’empereur Théodose Ier,  en 391.

Elle rédigea de nombreux ouvrages avec son père, dont un commentaire relatif à l’Almageste de Ptolémée et une critique des Éléments d’Euclide.

Elle focalisa ses recherches sur les travaux d’Apollonius, relatifs à la géométrie des sections de cône. Ces études, a priori confidentielles et, quelque peu hermétiques, permirent d’importants progrès quant aux définitions des hyperboles, paraboles et ellipses.  Indépendamment de ses nombreuses recherches scientifiques, elle enseigna la philosophie.

En 400, elle se retrouva à la tête de la prestigieuse école néoplatonicienne d’Alexandrie. Elle put ainsi enrichir et commenter les textes de Platon, Héraclite, Plotin ou Aristote.

Selon le philosophe Synésios de Cyrène, elle était connue pour sa grâce naturelle, sa disponibilité d’esprit et, sa gentillesse. C’est ainsi qu’elle conseilla Synésios dans la construction d’un hydroscope (un instrument ressemblant à une clepsydre mais mesurant le poids de l’eau et non son volume), d’un astrolabe, ou pour l’élaboration de cartes géographiques fiables.

Elle se réclamait d’Aristarque dont les travaux d’astronomie présentaient l’héliocentrisme, doutant du géocentrisme de Ptolémée, tandis que le commun des mortels pensait  que la terre était plate…

Une ère d’obscurantisme  lui succéda, jusqu’à Galilée, amenée par les premiers chrétiens. Sa fin fut des plus horribles. Aucun de ses travaux n’ont pu nous parvenir  du fait de l’incendie de la Bibliothèque d’Alexandrie. 

Hypathie d'AlexandrieHypatie figure à plusieurs reprises dans la littérature romantique française du XIXe siècle, notamment chez les poètes et écrivains Lecomte de Lisle, Gérard de Nerval et Maurice Barrés. D’après eux, elle est la dernière représentante des vieilles valeurs helléniques.

De Lisle décrit Hypatie comme étant “le souffle de Platon et le corps d’Aphrodite”.

Je me devais de rendre un bel hommage à cette femme charismatique, première femme universitaire de la tradition occidentale. Elle n’était pas la première intellectuelle, ni non plus, la première philosophe. Elle avait toute une série de devancières de Théanon et Périctione, à Aspasie et Macrine. Mais elle semble être la première à s’engager dans la recherche de l’enseignement, tels que nous le connaissons de nos jours. 

“Comme le rapporte Socrate le scolastique, il est probable que ce soit ses échanges avec Oreste qui lui valurent une condamnation par le patriarche Cyrille d’Alexandrie. « Cela déclencha contre elle une calomnie chez le peuple des chrétiens, selon laquelle elle était bien celle qui empêchait des relations amicales entre Oreste et l’évêque », écrit-il vers 440. Beaucoup plus tard, en 495, le philosophe Damascios raconte que Cyrille était irrité par la popularité d’Hypatie. En somme, l’évêque voyait en elle un obstacle à ses ambitions pour prendre le pouvoir à Alexandrie.

Ainsi, alors qu’elle rentrait chez elle, Hypatie fut traînée jusqu’à l’église Cesareum où elle fut lapidée par une foule de moines dont la colère fut exacerbée par un certain Pierre : « ils la frappèrent à coups de tessons ; l’ayant systématiquement mise en pièces, ils chargèrent ses membres jusqu’en haut du Cinarôn et les anéantirent par le feu ». Une mort atroce qui l’a transformée 12 siècles plus tard en une icône de la raison face à l’obscurantisme le plus noir.”

D’après Futura Sciences, Wikipédia et autres sources