Déjà vingt ans !

L’année 2020 arrive à grande vitesse, les jours courts passent plus vite, il fait nuit on a hâte de les voir rallonger :  la vague d’ enfants nés  pour fêter l’événement en 2020, se rèpend en récriminations sur le climat, sur nos traditions, sur nos options, sur nos illusions, sur nos choix de vie. Pourtant,  un millénaire, c’était plein de promesses !

Avoir vingt- ans en deux-mille-vingt, n’est pas avoir vingt ans en soixante-huit !  La révolte gronde, mais pour des raisons différentes, il s’agit toujours d’amour, mais d’amour vache !

A la “libération” de certains carcans,  a succédé la répression du patriarcat qui a repris ses droits : l’amour oui, mais les bonnes vieilles habitudes  d’abord ; les droits oui, mais pour les hommes, l’avortement oui, mais quand les hommes le veulent, etc, etc.

Tout est toujours pareil, et avec un amas en Capricorne, on va commencer une année de répression, et de compression : vous voyez les sculptures de César ?

Avec l’amas en Capricorne, les transits sur vos planètes bons ou mauvais, durs ou faibles, les limites sont là, l’immobilisme est là, le mur est là. On ne peut pas le contourner, on ne peut pas le casser, on ne peut pas faire comme si… il sera là. Les faits sont têtus et peu importe ce dont on a envie, il va falloir se battre contre un ennemi invisible : le temps. Vous avez ci-contre le thème de la NL du 26 décembre 2019.

Dés lors, il faudra guetter mois par mois, les sextils et les trigones avec la Lune, avec Vénus en comptant sur un sextil avec Neptune en Poissons venant ou allant vers les planètes en Capricorne. Les bosseurs, les têtus vont se régaler, il  y a du pain sur la planche, les paresseux eux vont avoir du mal, même avec l’arrivée (heureusement ou pas) de Jupiter en Capricorne.

Car que fera Jupiter ? Augmentera-t-il les limites, la durée, ou bien compensera-t-il la dureté du moment par des aspects avec la Lune, Neptune, et Vénus  dans les Gémeaux pendant quatre mois y faisant sa rétrogradation) tandis que Mercure va évoluer comme à l’accoutumée à raison de trois passages de direct à rétrograde durant l’année ?

Avec l’amas en Capricorne,  les porteurs des années fin 80 et années 90, ceux du millénium portant eux-mêmes un amas dans le signe vont éclore.

A chaque signe suffit sa peine….

Secrets de famille

Psyche ouvrant la boite dorée - John William Waterhouse-1903 Le secret de famille est motivé par l’incapacité qu’a une personne à dépasser le niveau de conscience de la société et de la famille dans lesquelles elle vit ; son destin individuel est en porte à faux, avec les valeurs dans lesquelles elle évolue, elle se trouve donc en conflit avec son arbre généalogique, sa société, sa culture.

Dans une situation pareille, la seule solution vraiment saine est pour elle , d’accéder à un niveau de conscience plus élevé. Si la personne assume son acte, ou ce qui lui est arrivé, trouve une manière de communiquer avec sa famille de faire circuler la vérité entre adultes, coûte que coûte, le prix à payer pour les descendants sera toujours moins élevé. L’inconscient familial interagit avec l’inconscient personnel pour le meilleur et pour le pire.”

Si une déviation a eu lieu dans la famille, mieux vaut s’en ouvrir honnêtement à la communauté familiale. Chacun sera libre de penser, de réagir, en fonction de ses croyances et de sa maturité personnelle. Il est possible qu’une personne qui a été victime d’un abus, d’une situation frustrante, d’une injustice, ne reçoive pas le soutien de sa famille une fois le secret partagé.

Quelle que soit la situation, quelle que soit la gravité apparente du secret, la vérité est toujours préférable au silence. Non pas en vertu d’une morale quelconque, mais parce que l’inconscient familial est toujours informé du secret, et que chaque membre de la famille le porte, par conséquent, comme son destin propre,  sans le savoir.

Du point de vue de la conscience, la honte n’est qu’un fait artificiel social. Si l’on propose à un artiste: « dessine, écris, joue, ce qui te fait honte », il produira (peut-être) une série de dessins érotiques d’une qualité extraordinaire, ou un livre bouleversant ou un spectacle hilarant ; les créateurs savent que la honte est un s.a.s qui mène aux portes de l’inconscient profond. Tout ce qu’on retient par honte, correspond en nous à un trésor caché, que l’on refoule par désir d’être « bien vu », similaire au désir infantile d’être aimé.

Une personne qui a honte de ses actes ou de ses désirs sexuels, a en réalité besoin d’assumer la puissance de ce courant de libido qui la traverse, et de lui donner une forme qui soit juste, pour elle. Une personne qui a honte de son exclusion sociale a en réalité besoin de trouver la place qui lui correspond. Une personne qui a honte d’avoir été victime, a en réalité besoin d’être comprise dans sa douleur, son humiliation, et restaurée dans sa capacité d’être aimée pour ce qu’elle est.

Le secret de famille, motivé par la honte, correspond à l’écart entre la vérité profonde des êtres et la pression sociale à laquelle ils ont dû faire face.

“Ce mot a été vulgarisé au point de couvrir des pratiques diverses qui vont de la psychologie à des pratiques de médiumnité invérifiables. Mais leur point commun est qu’elles participent de la même prise de conscience, émergente depuis plusieurs décennies: l’influence de la lignée sur l’individu.”

Extrait de la “Métagénèalogie”, qui est encore un autre mot inventé par Alexandro Jodorowsky pour la psychogénéalogie, dont on parle depuis le début des années 1980.

Jupiter entre en Capricorne le 3 décembre

Jupiter quitte le Sagittaire le 2 décembre, c’est une manière de dire que l’optimisme est fini , la folle jeunesse, les débordements, la récréation , tout ça c’est terminé, avant d’avoir commencé peut-être !

Jupiter en Sagittaire signifiait expansion de tout, donc des manifs, des gréves mais aussi pourquoi pas  quelques bonnes choses :  nous avons eu plus de courage, plus d’entrain, plus de belles rencontres, plus d’optimisme surtout, mais pas forcément avec un résultat immédiat, maintenant il va falloir se servir de cette lancée pour établir du concret, en passant dans un signe de terre qui signifie restriction, car rien ne se fait sans mal, n’est-ce pas ?

Il va falloir arracher ce que nous voulons ! C’est peut-être l’espoir d’une amélioration pour les  personnes fortement marquées par le Capricorne qui sont dans une période de pression, du fait de la présence de Saturne et de Pluton dans le signe, quoique Saturne soit chez lui et en tendance de trigone, en accord  avec Uranus en Taureau  (le Taureau, c’est les sous) pour faire fleurir, fructifier avec un changement dans la continuité ( rien ne doit jamais changer en Capricorne), dans une esprit d’austérité,  mais avec ambition. Bref,  on va encore  devoir “resserrer les boulons.” On serra parcouru par des sentiments d’injustice, de colère, de rancune.

Là-dessus arrive Jupiter, un type gai, décontracté, qui aime bien tout le monde , qui paye des pots, qui offre des fleurs, qui partage son salon, et il rencontre les deux tristounets Saturne et Pluton !

Il est clair que Jupiter qui sortait de chez lui totalement fringuant, va devoir en rabattre  dans le genre : je viens vous sauver !

Oh my god ! Comment ! vous dépensez tout cet argent ! dit Saturne, Vous laissez toutes ces lumières allumées, vous ne plantez pas des légumes alors que vous avez un jardin, vous allez dans les super-marchés , vous jetez des vêtements recyclables, quel gaspilleur  ! “. On peut tout imaginer tant les reproches et les sermons sont au gout du jour.

Vous voyez d’ici le tableau ! Que va-t-il se passer, qui va convaincre l’autre de vivre autrement ? Ils sont irréconciliables : l’un est le bof de l’autre : Greta Thunberg face à ma voisine qui jette pêle-mêle ses vieux jeans  avec ses ordures ménagères.

Pourtant, comme la conjonction Jupiter-Saturne ne se produit que tous les vingt ans, elle a la réputation de faire les grands hommes, on la qualifie de chanceuse pour son porteur : oui , mais sont-ils heureux ? Et les autres autour d’eux, sont-ils heureux ? 

C’est un duo dépareillé, celui de tous les bons films comiques sur le modèle de Jacques Brel et Lino Ventura dans L’Emmerdeur, ou bien Pierre Richard et Gérard Depardieu dans La Chèvre et  Gérard Lanvin et Benoit Poelvoorde dans le boulet : ils deviennent inséparables par nécessité, la victime, le bourreau qui devient sauveur. Comme la cigale et la fourmi, comme le père et le fils, comme César et Brutus, lequel tuera l’autre ?

Dans la légende, c’est Jupiter, alors soyons optimiste , et que le meilleur gagne !

Plus sérieusement, mais pas trop quand même, la planète Jupiter entrant en Capricorne,  va y faire un amas , jusqu’à ce que  Saturne  quitte le Capricorne pour entrer en Verseau le 23 mars 2020, ce qui changera à nouveau la donne, allégeant l’ambiance de sévérité et de restriction. Quel hiver allons-nous passer ?

Il va falloir composer avec le couple Jupiter-Saturne qui ne sera jamais totalement en conjonction  quoique ayant beaucoup de poids dans le même signe où Saturne est  la planète la plus forte des deux. Au niveau de la question de qui doit faire quoi , comment, combien,  puisque Jupiter c’est l’expansion dans le signe du travail : il s’agit de plus de travail, ce qui ne veut pas dire plus d’emplois, mais  de mériter les gains par son travail pour ceux qui en ont, et de prendre celui qui se présente pour ceux qui n’en ont pas, avec peut-être en plus, une perspective de changement, de déménagement, de mobilité, d’adaptabilité.

Lorsque Saturne aura quitté le Capricorne où il jouait les cerbéres entre Jupiter et Pluton, il faudra se demander, ce que ces deux là vont  faire, d’autant qu’elles formeront deux conjonctions exactes le 5 avril et le  30 juin 2020. Y-aura t-il encore des manifs pour les uns, et les autres signeront-ils des contrats ? Mais ça c’est un autre sujet.

*Jupiter ne reste qu’un an et huit mois plus ou moins dans un signe selon les signes.

 

Décoder l’axe de crise des Gémeaux-Sagittaire

L’axe Gémeaux – Sagittaire doit être mis en parallèle avec l’axe de maisons  III/IX.

“Nous sommes dans le lien, la coordination, le mental, la connaissance. Après le désir d’émergence du premier axe (Bélier-Balance) et l’acquisition d’un territoire du deuxième (Taureau-Scorpion), voici celui de l’exploration et de l’aventure de la conscience à la recherche d’un savoir à transmettre aux générations suivantes.”

“Le Gémeaux doit trouver dans le Sagittaire la direction globale qui réunit toutes les informations, parce qu’il se disperse, par contre il oblige le Sagittaire à lâcher son ton savant.”

“Ils ne devraient pas oublier leur verticalité, sous peine de rester à la surface des choses,  perdus sous leur déguisement, la comédie du Gémeaux  et la « persona » du Sagittaire, leur discours et leur double face.”

“La gémellité représente une expérience fondamentale de l’être humain : sa permanente dualité permet l’activité incessante de la conscience. L’axe est celui de l’intelligence créatrice en action, l’axe confère un mental à toute épreuve. Il faut oublier la parole du “prêtre Sagittaire sermonneur” pour utiliser toutes les ficelles du langage Gémeaux : la puissance du verbe et non la dictature du Savoir.”

La somatisation des Gémeaux, c’est l’asthme, l’eczéma . Le Sagittaire, lui est en relation avec les cuisses et le nerf sciatique ; toute perte de soutien peut l’ affaiblir  considérablement et le rendre immobile (perdre un appui, être victime de trahison, se trahir soi-même, provoquent une peur d’avancer, figent sur place.”

(à lire  dans “Le chant de la résonance” de JF Berry .

Jupiter, un atout

Ce texte d’ Irène Andrieu , tiré de “Lecture karmique du thème natal” (page 135), explique la fonction  spirituelle de Jupiter. 

C’est la voie du dharma, notre karma positif, la finalité de notre incarnation.

L’une des fonctions les plus élevées sur le plan spirituel, selon la tradition bouddhiste, est celle de l’éducateur, ou de l’instructeur. Ce rôle revient au porteur d’un bon Jupiter : vous avez souvent le talent et les capacités et découvrez que par la transmission d’un enseignement, vous pouvez accéder à l’une des sagesses fondamentale : la patience illimitée.

Vous n’avez pas à rechercher ces expériences, elles vous sont proposées l’heure venue par d’autres instructeurs, qui ont mis en pratique une démarche similaire. Le monde extérieur favorise vos prises de conscience en vous offrant les situations nécessaires pour mûrir votre réflexion. Vous les transformez en expérience sur le sens du rôle que vous jouez à la place où vous êtes. Vous restituez ensuite les résultats au monde, qui vous propose d’autres rôles, d’autres sujets de réflexion, etc. Vous ne manquerez jamais de matière pour avancer. Cela semble se traduire , vu de l’extérieur , par un facteur chance assez surprenant et qui se renouvelle dès que le besoin s’en fait sentir. Le chemin semble s’ouvrir devant vous. Vous rencontrez facilement les conseillers, qui vous sont nécessaires. Des inconnus peuvent intervenir pour vous offrir une aide efficace, dans n’importe quel domaine. Vous constaterez que personne n’exigera la contrepartie. Il s’agit d’une juste redistribution. Vous avez largement développé la vertu de générosité dans d’autres existences. Quelqu’un vous rend ce que vous avez donné, un sjuste équilibre est rétabli, mais n’oubliez pas de perpétuer cette chaine du don pour en demeurer digne.

Une relation s’effectue entre le monde extérieur et le monde intérieur : les rôles que vous jouez n’ont de sens que par rapport à l’expérience qu’ils suscitent en vous. Un jour où l’autre, vos conclusions sociales évolueront vers la dimension spirituelle. Il deviendra évident qu’une recherche de représentation ou de pouvoir social sans conscience, est une perdition de l’âme. Cela vous conduira à cesser de jouer les pygmalions ou les tuteurs auprès de personnes qui ne seraient pas disposées à se prendre en charge socialement.

Il s’agit pour vous d’exercer cette influence dans votre entourage… rôle dévolue aux parents spirituels. Vous n’avez pas à garantir l’avenir de ceux qui vous demandent des conseils, ce rôle est dévolu au père, mais à veiller avec la plus grande  neutralité possible, sur la croissance intellectuelle et personnelle. Aussi le véritable instructeur est-il d’abord un ami, un confident autant qu’un conseiller. Il suscite la confiance par sa vigilance à ne pas influencer l’esprit de l’autre. Il incite ceux qui l’approche à prendre en charge la responsabilité de leur choix,  et , à s’interroger sur le sens qu’ils veulent donner à leur vie.

La loi que vous suivez s’appelle la sagesse du sens de la loi. Cette sagesse incite à reconnaître la justesse des lois du karma en développant le sens des expériences que nous recherchons. La progression dans cette voie spirituelle  strictement personnelle oblige à lâcher prise sur les mécanismes de pouvoir qui pourrait subsister . Si vous rejetez ceci, votre Jupiter est peut-être rétrograde, et les prises de conscience seront d’autant plus intéressantes qu’elles vous conduiraient à redresser la barre et à remettre en cause des ambitions et des images de grandeur qui peuvent manquer de distanciation..Si vous accéder au rôle d’enseignant, auquel vous avez droit,  c’est parce que vous avez déjà provoqué les ouvertures mentales lors de l’existence à l’origine de votre choix de vie. Les qualités de discrimination que vous avez acquises peuvent  être perturbées par des tendances à la dispersion intellectuelle qui apparaissent dans votre thème natal sous la forme de Mercure ou d’Uranus rétrogrades.

La maison où se trouve Jupiter, représente votre meilleur territoire de recherche intérieure. Cette position n’exclut pas d’autres types d’activités, mais dans cette maison vous vous poserez les questions justes sur le dharma, votre rôle le plus satisfaisant, et votre juste place.